ban600
credit agricol

Lever de rideau à Oujda sur la 2è édition du Salon maghrébin du livre “Lettres du Maghreb”

Lever de rideau à Oujda sur la 2è édition du Salon maghrébin du livre “Lettres du Maghreb”

La deuxième édition du Salon maghrébin du livre "Lettres du Maghreb", initiée sous le thème "Réinventer l’universel", s’est ouverte, jeudi soir à Oujda, avec la participation de plusieurs intellectuels et professionnels de l’édition du Maghreb et d’ailleurs.

La Côte d’Ivoire est l’invitée d'honneur de cette édition qui se tient jusqu'au 21 octobre, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj, de l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du président du Conseil communal d'Oujda, Omar Hjira et de plusieurs autres personnalités politiques et du monde de la culture, de l’édition et des arts.

Ce rendez-vous culturel aspire, selon les organisateurs, à promouvoir le livre et la lecture, favoriser le contact avec les auteurs, les éditeurs et les libraires et proposer des pistes de réflexion autour des nombreux défis civilisationnels sur lesquels achoppe la société d’aujourd’hui.

→ Lire aussi : Salon maghrébin du Livre à Oujda : une manifestation culturelle de dimension internationale

Digne du foisonnement intellectuel que connaissait et que connait la cité millénaire d'Oujda "Capitale de la culture arabe pour l’année 2018", le Salon sera rehaussé par l'organisation d'une trentaine de tables rondes en sus de quatre hommages qui seront rendus au célèbre poète palestinien Mahmoud Darwich, à l'écrivain ivoirien Bernard Dadié, à Touria Chaoui, première femme marocaine pilote et à Abdelwahab Meddeb, natif de Tunis, écrivain protéiforme adepte du soufisme et essayiste de grand talent.

"Écrire et créer en Afrique", "vivre ici et rêves d’ailleurs", "les héritages culturels", "Orient et Occident: les nouveaux horizons de pensée", "les jeunes: repères et attentes", "le Maghreb vu d'ailleurs", "les écritures féminines", sont autant de thèmes sur lesquels les intervenants devront mettre l'accent.

Les enfants ne sont pas en reste, ils auront également leur propre espace, "L’enfance du livre", avec de nombreux ateliers proposés en particulier à ceux issus du monde rural, outre une caravane qui ira à la rencontre des enfants en dehors du site de l'événement. Des Ateliers d’éveil culturel et scientifique, sensibilisation au théâtre et aux patrimoines, production de maquettes, contes et histoires fantastiques seront au programme en vue d'attiser la curiosité et le questionnement chez l'enfant et l'inciter à observer, à identifier et à comparer.

Le Salon est organisé par l’Agence de développement de l’Oriental en partenariat notamment avec le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration, l’Union Professionnelle des Editeurs du Maroc et l’Institut français du Maroc à Oujda.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :