L’Inde teste avec succès un missile supersonique de moyenne portée

Missile

L’Inde a annoncé, mercredi, avoir testé avec succès le missile de croisière supersonique BrahMos d’une portée de plus de 400 km.

Le tir d’essai, qui a été lancé à partir d’une installation terrestre à l’Odisha (est) avec un propulseur indigène, s’inscrit dans le cadre du projet PJ-10 de l’Organisation indienne de recherche et de développement pour la défense (DRDO).

Félicitant l’équipe impliquée dans le nouveau test réussi, le président du DRDO, Satheesh Reddy, a déclaré que cet essai permettrait de conférer “un contenu plus autochtone” au missile de croisière.

Développé conjointement par l’Inde et la Russie, qui ont créé à cette fin une société commune, BrahMos Aerospace Private Limited, le BrahMos est un missile pouvant être lancé à partir d’un sous-marin, d’un bâtiment, d’un avion ou d’une station terrestre.

Selon plusieurs observateurs, le développement de l’arsenal militaire indien s’inscrit dans le cadre des efforts du pays pour surmonter les défis régionaux auxquels fait face notamment son conflit frontalier avec la Chine dans la région du Ladakh.


La tension entre les deux géants de l’Asie dure depuis des années, mais elle a monté d’un cran après la confrontation violente entre des troupes indiennes et chinoises le 15 juin dernier, faisant 20 morts parmi les soldats indiens et un nombre inconnu de victimes dans les rangs chinois.