A LA UNEAutomobile

Marché automobile Des signes d’essoufflement

Après quelques mois de croissance à deux chiffres, le marché de l’automobile perd de son énergie et commence à manifester quelques signes de faiblesse. Au cours du mois de novembre, les nombre de véhicules cédées affichait 12717 unités enregistrant dès lors une baisse de 4,45% par rapport à la même période de l’année dernière.
Depuis le début de l’année, le cumul des ventes culmine à 111 882 unités, soit un recul de 22,3%. Dans le détail, le segment des véhicules particuliers a enregistré 97842 livraisons, soit une plongée de 23,57%. Celui de l’utilitaire léger affiche 14 040 unités, soit une chute de 12,09%.

Les professionnels du secteur imputent cette morosité à plusieurs facteurs notamment la crise économique, l’épuisement du stock puisque les constructeurs n’arrivent pas encore à retrouver leur rythme d’activité d’avant Covid-19 et aussi la frilosité des organismes de financement qui deviennent très exigeants en matière d’octroi des crédits. Ils espèrent une relance à partir de 2021. Les différentes promotions et autres remises devront se poursuivre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page