Pakistan: au moins huit morts dans un attentat-suicide au Baloutchistan

attentat

Au moins huit personnes ont été tuées et 23 autres blessées, lundi, lors d’un attentat-suicide à Quetta, capitale de la province pakistanaise du Baloutchistan (sud-ouest), ont indiqué différents responsables.

Un agresseur est venu sur une moto. il a été arrêté par la police (…) Ensuite, il y a eu une explosion“, a indiqué le ministre de l’intérieur de la province du Baloutchistan, Zia Langove.

Le Kamikaze visita un rassemblement organisé par un parti politique qui serait lié à un groupe armé religieux, a précisé le responsable local, cité par les médias.

L’information a été confirmée par Abdul Razzaq Cheema, un cadre de la police, selon lequel le kamikaze a actionné sa veste explosive alors que la police s’apprêtait à l’appréhender, tuant au moins huit personnes, dont deux policiers.

Le porte-parole de l’hôpital Sandeman de Quetta, Mohammad Waseem Baig, et le responsable administratif de cette ville, Usman Ali Khan, ont confirmé le bilan de l’attaque, qui n’a pas été revendiquée.

Frontalier de l’Iran et de l’Afghanistan, le Baloutchistan est la plus grande et la plus pauvre des provinces du Pakistan.

En avril 2019, un attentat-suicide, revendiqué tant par le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI) que par une faction des talibans pakistanais, avait fait 20 morts et 48 blessés dans cette province.