PAM : Une action de sauvetage in extremis

Hakim Benchemach

Par Khadija Skalli

Hakim Benchemach est dans la ligne de mire des ténors du PAM. Cinq membres fondateurs du parti publient un communiqué dans lequel ils pointent du doigt une situation de crise. Ils s’engagent à redynamiser le parti.

Face au chaos qui prévaut au sein du Parti authenticité et modernité (PAM), cinq de ses ténors fondateurs se mobilisent pour redonner vie au parti. Trois anciens secrétaires généraux Hassan Benaddi, Mohamed Cheikh Biadillah et Mostafa Bakouri, ainsi que Ali Belhaj et Mohamed Benhammou, publient un communiqué dans lequel ils dressent d’abord un constat alarmant.

Le parti du Tracteur souffre de « la détérioration du climat et des rapports au sein de ses instances dirigeantes, qui menacent de le précipiter dans une crise qui pourrait totalement le disqualifier et annihiler ses capacités à relever les défis du présent et à se hisser au niveau des défis à venir ». Les signataires de la lettre pointent du doigt les pratiques et les comportements en vigueur au sein du parti qu’ils qualifient « d’insignifiants » et « futiles » et qui ne sont, soulignent-ils, « inspirés que par des calculs opportunistes, des visées égoïstes et même des propensions anarchistes voir même nihilistes ».

→ Lire aussi : Le PAM dans le chaos ?


Ce communiqué fait suite à l’agression physique dont le secrétaire général du PAM a été victime le 18 avril dernier. Pour mémoire, le député Sidi Brahim El Joumani a donné un coup de tête à Hakim Benchamach, en guise de protestation de sa mise à l’écart. La procédure de désignation des représentants du PAM au bureau de la Chambre des représentants est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Les membres fondateurs du PAM, signataires du communiqué, s’engagent à redynamiser le parti et « d’intervenir  pour aider à ramener le projet sur la ligne juste, qui a été clairement définie, au moment de la création ».  Ils affirment « leur volonté d’être présents et disponibles pour agir, à côté de toutes les militantes et de tous les militants sincères, à toutes les étapes à venir et à tous les niveaux, pour la mise à niveau et la qualification des instances et des structures du parti, afin que chacun y trouve la place et la considération qu’il mérite ».

Quelles sont les actions à entreprendre pour aboutir à cet objectif ? Les signataires prévoient de communiquer sur leurs actions dans les jours à venir.

A noter que cette initiative des ténors du PAM intervient quelques jours seulement de la tenue du Conseil national du parti, prévu le 5 mai prochain.