Philippines : au moins 18 blessés dans un attentat à la bombe au sud du pays

Philippines

Au moins 18 personnes ont été blessées dans un attentat à la bombe survenu dans la ville d’Isulan au sud des Philippines, ont annoncé mercredi des sources sécuritaires.

Le commandant provincial de l’armée, le général Cirilito Sobejana, a déclaré que l’attentat à la bombe a visé un petit restaurant dans la ville d’Isulan, dans la province du Sultan Kudarant au sud du pays. Des inconnus ont récemment tenté d’extorquer de l’argent au propriétaire du restaurant, qui a refusé de payer, a-t-il précisé.

Le responsable militaire a également indiqué que l’attaque pourrait également avoir été perpétrée par des militants islamistes du groupe «Bangsamoro Freedom Fighters» qui a été ciblé récemment par une opération offensive de l’armée.

→ Lire aussi : Philippines: au moins 17 morts dans un double attentat contre une église

L’explosion a blessé au moins 18 personnes, y compris des enfants, et endommagé le restaurant et des installations à proximité.


La ville Isulan a connu récemment plusieurs attentats à la bombe attribués à des groupes islamistes malgré le renforcement de la sécurité.

Dans le sud du pays en proie à des mouvements de rébellion islamistes, le gouvernement a initié un nouvel accord de paix avec le principal groupe rebelle, le «Front de libération islamique Moro». En vertu de cet accord, 12.000 combattants du Front doivent être démobilisés dans le cadre d’une solution d’autonomie élargie accordée à cette région.

Les combattants de Bangsamoro et certains petits groupes alliés ont rejeté l’accord de paix et se sont engagés à continuer leur combat contre les forces gouvernementales.