AccueilA LA UNERevue de presse internationale du 18 avril 2019
Pile de journaux

Revue de presse internationale du 18 avril 2019

AFP

Le Kremlin a annoncé jeudi la préparation d’un sommet inédit entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président Vladimir Poutine, prévu pour fin avril en Russie, signe du rôle accru que Moscou souhaite avoir dans ce dossier brûlant. Cette annonce intervient dans un contexte de tensions entre Pyongyang et Washington après un sommet raté en février, la Corée du Nord exigeant désormais le retrait du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo des discussions sur ses arsenaux nucléaires, quelques heures après avoir annoncé l’essai d’un nouveau type d’arme.

L’émissaire de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé, a mis en garde jeudi contre un “embrasement généralisé” en Libye après le lancement par le maréchal Khalifa Haftar d’une offensive sur Tripoli, “encouragée” selon lui par les divisions internationales. Dans un entretien exclusif à l’AFP à Tripoli, M. Salamé a également estimé que l’offensive lancée le 4 avril par l’Armée nationale libyenne (ANL, autoproclamée) contre la capitale, siège du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale, avait abouti à une “impasse militaire”.

Reuters

Les informations concernant l’enquête du conseiller spécial Robert Mueller sur le rôle de la Russie dans l’élection américaine de 2016 ont été publiées jeudi, montrant une série d’incidents au cours desquels le président Donald Trump a entamé des actions pour entraver l’enquête, ce qui a soulevé la question de savoir s’il avait commis le crime d’entrave à la justice.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rendues jeudi à un sit-in devant le ministère de la Défense soudanais pour exiger qu’un conseil militaire de transition donne le pouvoir aux civils, a déclaré un témoin de Reuters. Les manifestants ont scandé «La liberté et la révolution sont le choix du peuple» et «Le régime civil, le régime civil».

Le Monde

« Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec les Misérables. » Ce tweet de l’essayiste Ollivier Pourriol, posté mercredi 17 avril et relayé plus de 16 000 fois, a trouvé écho parmi les bénévoles et responsables des associations qui luttent contre la précarité et la pauvreté. Ces mots résument leur sentiment ambivalent face au flot d’argent qui se déverse pour reconstruire la cathédrale parisienne ravagée par les flammes, lundi 15 avril en fin de journée.

En Libye, l’axe prosaoudien en soutien aux troupes du maréchal Haftar. Riyad, Abou Dhabi et Le Caire appuient à des degrés divers l’offensive du maître de l’Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, sur Tripoli.

Le Figaro

Le procureur général militaire du gouvernement d’union nationale (GNA) libyen a émis jeudi un mandat d’arrêt contre le maréchal Khalifa Haftar, qui a lancé une offensive contre la capitale libyenne, selon le texte du mandat publié par le bureau média du GNA. Le procureur a ordonné l’arrestation de Khalifa Haftar et de six de ses officiers, accusés de raids aériens contre des installations et quartiers civils. Cette décision vient en réponse à un mandat d’arrêt émis le 11 avril par l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, contre le chef du GNA, Fayez al-Sarraj et d’autres responsables de son gouvernement.

Une maman italienne a d’abord donné naissance à Alessandro le 24 décembre dernier, puis à Andrea le 22 février, événement rarissime pour des jumeaux, a indiqué ce jeudi à l’AFP une responsable de la maternité du nord de l’Italie où ont eu lieu les deux accouchements. La mère de 40 ans avait dû être hospitalisée d’urgence en décembre 2018 et avait accouché d’Alessandro, bébé prématuré de 800 grammes âgé de moins de 6 mois (24 semaines).

France24

La ville de Paris a rendu hommage jeudi après-midi aux sauveteurs de Notre-Dame, lors d’une cérémonie sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Plus tôt, Emmanuel Macron avait reçu à l’Élysée 300 personnes mobilisées pour sauver la cathédrale.

Pour sa 72e édition, le Festival de Cannes a annoncé, jeudi 18 avril, une sélection de premier choix. Les derniers films des cinéastes Pedro Almodovar, Arnaud Desplechin, Ken Loach et des frères Dardenne seront notamment en compétition. “Romantique et politique sera cette sélection”, a lancé le délégué général du Festival Thierry Frémaux, lors d’une conférence de presse.

BBC

Une nouvelle espèce de mammifère géant a été identifiée après que des chercheurs eurent enquêté sur des os conservés depuis des décennies dans un tiroir d’un musée kényan. L’espèce, surnommée “Simbakubwa kutokaafrika” en swahili, qui signifie “grand lion d’Afrique”, errait dans l’est de l’Afrique il y a environ 20 millions d’années. Mais cette énorme créature faisait partie d’un groupe de mammifères appelé hyaenodonts, aujourd’hui disparu. La découverte pourrait aider à expliquer ce qui est arrivé au groupe.

La Corée du Nord a exigé la radiation du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo des négociations sur le nucléaire, l’accusant de “dire des sottises” et d’être “imprudent”. Un haut responsable du ministère des Affaires étrangères a déclaré que la poursuite des négociations serait “moche” si M. Pompeo était impliqué, demandant qu’il soit remplacé par une personne “plus prudente”. Cela intervient après que la Corée du Nord ait déclaré avoir testé une nouvelle “arme à guidage tactique”. Ce test est le premier depuis le sommet de février à Hanoi entre les dirigeants des deux pays qui se sont terminés sans accord.

The Guardian

Les derniers sondages en Ukraine suggèrent que l’acteur et comédien Volodymyr Zelenskiy, qui a évité les campagnes politiques traditionnelles et a donné peu de renseignements sur ses positions politiques, est sur le point de remporter une victoire écrasante aux élections présidentielles de dimanche.

Un expert des violations de l’embargo sur les armes libyen, nommé par l’ONU, a été arrêté et détenu dans une prison tunisienne pendant près d’un mois. Moncef Kartas, un double ressortissant tuniso-allemand, a été arrêté le 26 mars. Il est l’un des six experts de l’ONU nommés pour enquêter sur les violations de l’embargo imposé par l’ONU sur les armes à destination de la Libye, introduit pour la première fois en 2011. Selon l’ONU, sa détention est une violation de son immunité diplomatique.

The Wall Street Journal

Deux groupes de producteurs de pétrole luttent pour la domination : la zone de croissance du schiste américain et l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Les investisseurs tentent de déterminer quel côté a la main la plus forte. Les prix du pétrole sont proches des sommets de 2019, ce qui pourrait donner l’impression que l’OPEP, avec ses réductions de production, constitue actuellement la force dominante. Mais la production des producteurs américains d’huile de schiste a doublé par rapport à son niveau d’il y a cinq ans, et une offre accrue à venir plus tard dans l’année pourrait encore inonder les marchés.

Une réunion historique entre les Taliban et de hautes personnalités politiques afghanes pour discuter des arrangements politiques de l’après-guerre en Afghanistan a été brusquement reportée sur la question de savoir qui devrait y participer, a déclaré un diplomate occidental et des proches des militants. Les médiateurs du Qatar, pays du Golfe, ont retardé la réunion du week-end prévue à Doha à la demande du gouvernement afghan, après que les Taliban eurent publié une liste de participants acceptables, qui différait de celle de 249 hommes politiques, responsables, anciens opposants.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :