Revue de presse internationale du 7 mars 2019

Revue de presse internationale du 7 mars 2019

AFP

Claudiquant sur des béquilles, croulant sous de lourds baluchons, des survivants fuient l'ultime poche du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, où des forces soutenues par Washington attendent jeudi de repartir à l'offensive contre le dernier lambeau du "califat". L'exode semble sans fin. Jour après jour, un flot d'hommes, de femmes et d'enfants, sort du bout de territoire encore tenu par les jihadistes dans le village de Baghouz, aux confins orientaux de la Syrie. Certains sont originaires de Syrie et d'Irak, d'autres d'Europe, du Maghreb et d'autres pays étrangers.

Neymar est fou furieux mais la VAR, cette fameuse assistance vidéo à l'arbitrage, s'est invitée avec fracas en Ligue des champions pour éliminer son PSG et jouer un rôle majeur dans le match Porto-Roma, nouveaux volets d'un débat sans fin. "C'est une honte ! Ils mettent 4 gars qui n'y comprennent rien au foot pour revoir le ralenti (…) Comment le gars va commettre une main s'il est de dos. Qu'ils aillent se faire f…" : le Brésilien s'est fendu d'une attaque en règle sur Instagram, donnant le coup d'envoi d'une polémique encore vive jeudi.

Reuters

L'ancien président de la campagne du président Donald Trump, Paul Manafort, sera condamné jeudi par un juge américain en Virginie pour fraude bancaire et fiscale découverte lors de l'enquête du conseiller spécial Robert Mueller sur le rôle de la Russie lors de l'élection de 2016.

Des centaines d'avocats en robe noire sont descendus dans les rues du centre-ville d'Alger jeudi pour faire pression sur le président Abdelaziz Bouteflika pour qu'il démissionne après 20 ans de pouvoir, donnant ainsi un nouvel élan aux plus grandes manifestations organisées depuis le printemps arabe. Les forces de sécurité ont été déployées pour surveiller la manifestation mais, comme lors des manifestations précédentes, elles ne sont pas intervenues. «Les gens veulent renverser le régime», ont crié les avocats. «République, pas un royaume», ont scandé les autres.

Le Monde

Le cardinal Barbarin a annoncé, jeudi 7 mars, qu’il allait remettre sa démission au pape. Plus tôt dans la journée, le tribunal correctionnel l’a reconnu coupable d’une partie des faits de non-dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de 15 ans qui lui valaient d’être poursuivi, et l’a condamné à six mois de prison avec sursis.

Les tensions entre Huawei et les Etats-Unis sont montées d’un cran supplémentaire, jeudi 7 mars. Le géant chinois des télécoms a annoncé avoir porté plainte à Plano (Texas) contre le gouvernement américain pour avoir interdit, au titre de la sécurité nationale, aux administrations américaines et entreprises ayant des relations avec le gouvernement américain de lui acheter des équipements ou des services.

Le Figaro

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a estimé aujourd'hui à Brest qu'il n'était pas possible d'avoir "une discussion qui s'éternise à longueur de semaines" avec les Britanniques à propos du Brexit. "Le temps presse", a-t-il assuré, alors que l'accord de retrait doit être de nouveau soumis au vote des députés britanniques mardi. "La date butoir, c'est le 29 mars et si, d'aventure, il y avait une demande d'une nouvelle discussion, il faudrait dire sur quoi parce que on ne peut pas avoir une discussion qui s'éternise à longueur de semaines", a-t-il assuré.

Le sort d'environ 250 migrants, installés depuis quatre mois à Nantes dans un gymnase et une maison dans des conditions précaires dénoncées par des associations, est menacé par une demande d'expulsion, a appris l'AFP aujourd'hui en marge d'une audience. La justice rendra deux décisions successives, les 14 et 28 mars. "Il y a toujours des enfants, des femmes et évidemment beaucoup d'hommes dans ce gymnase : les mettre à la rue de façon sèche serait une vraie catastrophe humanitaire", a déclaré François Prochasson, membre du collectif de soutien aux migrants, en marge d'une audience qui se tenait ce matin.

The Guardian

Les présidents et les premiers ministres populistes sont associés à une réduction significative des inégalités économiques à travers le monde, selon une étude novatrice qui remettra en cause le postulat selon lequel le populisme n'aurait que des conséquences négatives. Cependant, les recherches des politologues et des économistes ont également révélé que les gouvernements dirigés par des dirigeants populistes étaient corrélés à une dégradation de la qualité des élections, à un relâchement des contraintes sur le pouvoir exécutif et à une baisse parfois dramatique de la liberté de la presse.

Une détérioration rapide et alarmante de la situation en matière de sécurité au Burkina Faso menace de se propager à ses trois voisins du sud du pays, a prévenu un haut responsable américain, annonçant le potentiel de déstabilisation d'une vaste région de l'Afrique de l'Ouest. Les trois pays côtiers du Ghana, le Togo et le Bénin se sont mobilisés pour "isoler ou vacciner les populations à risque" afin de mettre un terme aux troubles, à la violence et à la criminalité qui traversent leurs frontières nord, a déclaré le chef du Commandement des opérations spéciales Afrique.

The Wall Street Journal

La Banque centrale européenne a procédé jeudi à un revirement politique majeur en dévoilant de nouvelles mesures destinées à stimuler l'économie en déclin de la zone euro moins de trois mois après la suppression progressive d'un programme d'achat d'obligations de 2 600 milliards d'euros (2 900 milliards de dollars) en faisant la première banque centrale du pays à assouplir sa politique face au ralentissement mondial.

Un soulèvement sanglant contre le président soudanais Omar al-Bashir met les puissances occidentales et arabes dans une position délicate : rares sont ceux qui sont prêts à abandonner le despote au pouvoir, mais ils ne sont pas prêts non plus à le soutenir. Les manifestations qui ont duré trois mois contre le régime de M. Bashir, qui dure depuis 30 ans, sont passées de pétitions contre la flambée du prix du pain à des manifestations nationales opposant des milliers de civils à la redoutable armée et à la police secrète soudanaises. M. Bashir a remplacé son cabinet par des généraux durs, lançant une répression brutale.

BBC

L'homme au centre d'une campagne visant à dénoncer l'un des cas les plus notoires de "crimes d'honneur" au Pakistan a été abattu près de sept ans après l'avoir porté à l'attention du pays. Rapporte M Ilyas Khan d'Islamabad. En 2012, M. Kohistani est devenu l'un des premiers Pakistanais à avoir violé une coutume dans le district reculé du nord de Kohistan, dans lequel les questions d'honneur de la famille sont réglées dans le sang. Ceux qui sont perçus comme ayant violé le code sont tués avec le consentement mutuel des familles impliquées.

La plus haute juridiction thaïlandaise a dissous un parti d'opposition qui a proposé la sœur du roi comme candidat au poste de Premier ministre. Thai Raksa Chart est soutenu par l'ex-Premier ministre exilé, Thaksin Shinawatra, qui a été destitué par un coup d'Etat militaire en 2006. Selon des analystes, la dissolution du parti compliquera la tâche des partisans de M. Thaksin de remporter les élections nationales prévues pour la fin du mois. La Thaïlande est dirigée par l'armée, qui a pris le pouvoir lors d'un coup d'État il y a cinq ans.

Mail Online

Un adolescent a été tué et au moins 32 personnes ont été blessées par l'explosion d'une grenade à la gare routière du Cachemire sous contrôle indien. La grenade a été lancée à la gare routière principale de la ville de Jammu et est passée sous un bus, où elle a explosé, a annoncé la police. Les blessés ont été emmenés à l'hôpital, dont au moins quatre qui étaient dans un état critique.

Une femme russe a été arrêtée alors qu'elle prétendait avoir tenté de vendre ses enfants "parce qu'ils constituaient un obstacle pour sortir avec des hommes". Rasulzhan Kyzy Barnokhon a été arrêtée après avoir tenté de vendre un bébé d'une semaine à 11 500 £ (145 000 DHS) dans la capitale russe, Moscou, selon la police et des activistes. La jeune femme de 23 ans était arrivée dans la capitale depuis la ville d'Ufa, dans le sud-ouest du pays, et avait rencontré ses acheteurs, qui avaient collaboré avec la police.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :