Revue de presse nationale du 29 avril 2019

Revue de presse nationale du 29 avril 2019

2M

Il aura fallu faire face à deux mois de grève continue pour enfin trouver un terrain d’entente. En effet, le conseil national de la Coordination des enseignants contractuels a sonné la fin de cette grève. Une issue favorable entre autres pour les parents d’élèves. L’initiative consiste en une levée des sanctions décrétées par le ministère de l’Education nationale et ses services régionaux contre les grévistes en échange d’une reprise du travail. L’année blanche n’est pour l’heure plus d’actualité.

Le ministère de la Culture et de la Communication a annoncé, dimanche, l’ouverture imminente du site historique Sijilmassa après les travaux de sa rénovation. Une enveloppe budgétaire d’un million de dirhams a été allouée pour la restauration d’un édifice du site, baptisé “La maison du chercheur”.

Le Matin

Les différents détenus jugés dans le cadre des événements d’Al Hoceima ont décidé de suspendre la grève de la faim observée suite à la visite effectuée dernièrement par une délégation du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), indique lundi cette institution. Cette décision intervient suite à l’engagement de la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) de déployer des efforts supplémentaires en vue d’améliorer les conditions de détention et de veiller au bon déroulement des visites familiales aux détenus, souligne le CNDH dans un communiqué.

Une parade animée par 80 enfants et jeunes issus des quartiers riverains de la ligne 2 du tramway (Hay Mohammadi, Fida, Aïn Sebâa), a été organisée dimanche au niveau du parc paysager de la place de la préfecture d’Aïn Sbaâ. Mobilisés dans le cadre d'ateliers artistiques, organisés en partenariat avec le théâtre Nomade, ces jeunes ont bénéficié d'ateliers (fabrication de masques, création de costumes, fabrication de marionnettes, cirque, gymnastique, percussions) qui ont eu lieu dans les locaux et sous le chapiteau de l’Association Théâtre Nomade, situés à la Fabrique culturelle des anciens abattoirs de Casablanca.

L’Economiste

L’ONG Oxfam a appelé lundi à faire de la fiscalité "un instrument de réduction des inégalités" au Maroc, un pays où la croissance bénéficie à "un tout petit nombre de personnes très fortunées", selon l’organisation. À deux jours de la tenue des assises de la fiscalité, Oxfam a pointé du doigt les avantages fiscaux accordés aux multinationales par le biais de zones franches ainsi qu’à leurs sous-traitants, avec pour seule contrepartie la création d’emplois.

L’expérience de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) en matière de promotion de la culture de la non-violence contre les femmes a été saluée, vendredi dernier, lors du 2e forum mondial sur l’égalité de genre tenu à Tunis. "Nous nous pouvons que réjouir de l’expérience de la HACA en matière de régulation", a indiqué Lejla Dervisagic, experte du Conseil de l’Europe lors d’un workshop initié dans le cadre de ce forum sous le thème "Traitement médiatique des violences à l’égard des femmes : Dialogue régional entre professionnels".

H24Info

Soukaina Bamzil, jeune femme de 23 ans, est originaire du douar Ait Abbou Yahya, dans la région de Tinghir et travaille dans les champs de rose. Elle a été élue reine de la rose lors de la 57e édition du Festival international de la Rose à parfum qui a pris fin, dimanche, à Kelaât M’Gouna (province de Tinghir) après 5 jours de festivités et activités riches et diversifiées.

L’association marocaine des droits de l’Homme (AMDH) tenait son congrès national à Bouznika du 26 au 28 avril. Les congressistes ont élu de nouvelles instances dirigeantes de l’ONG. On connait l’identité du successeur d’Ahmed Elhaij à la tête de l’association marocaine des droits de l’Homme. Il s’agit d’Aziz Ghali, pharmacien de métier et président du bureau régional de l’association à Kenitra.

Yabiladi

Les Marocains font partie des populations les plus en colère au monde, selon un rapport réalisé par la société américaine d’analyse et de conseil The Gallup Organization. Selon le rapport Gallup Global Emotions 2019, «plus de quatre résidents sur 10 au Maroc (…) se sont récemment mis en colère». Sur la base de dix questions, le rapport livre un aperçu des populations les plus en colère et les plus stressées au monde. Les Marocains sont ainsi classés 11ème sur une liste qui inclut les pays ayant les expériences les plus négatives au monde : le Tchad, le Niger, la Sierra Leone, l’Irak, l’Iran, le Bénin et le Libéria, qui sont en tête de liste. Dans la même liste, le Maroc se classe derrière la Guinée, la Palestine et le Congo, et devant le Togo et l’Ouganda.

Au tour de l’Istiqlal de mettre le cap sur l’Europe pour rencontrer les Marocains de l’étranger. Une délégation de la Balance conduite par Noureddine Moudiane, le président du groupe des députés du parti, s’est rendu le week-end dernier à Toulouse. Cette visite est la troisième opération de communication du genre effectuée, ces dernières semaines, par une formation marocaine en direction des MRE.

HuffPost Maghreb

Ce 2 mai, 23 Marocains et 1 étranger comparaîtront devant la Chambre criminelle près la cour d’appel de Rabat (annexe de Salé) pour la première audience du procès dans l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves à Imlil. Me Saad Sahli, avocat de la défense pour Kevin Z., l’hispano-suisse, va demander un report du procès. “Je vais demander un report car j’ai plus de 600 pages à étudier. Je ne peux pas lire tout le dossier avec toute la concentration en peu de temps”, souligne-t-il au HuffPost Maroc. Un report qu’il espère d’ici un mois et demi, après ramadan.

Treize personnes ont été blessées par des coups de feu tirés lors du mouvement de protestation organisé dimanche devant l’usine d’eau minérale Youkous dans la commune de Hammamet (wilaya de Tébessa), pour réclamer l’amélioration de leur approvisionnement en eau potable, a appris l’APS auprès des services de la sûreté de wilaya.

TelQuel

La chaîne de télévision britannique BBC Arabic a enquêté sur le trafic de cannabis entre le Maroc et les Pays-Bas. Comment les trafiquants internationaux parviennent-ils à faire sortir du Maroc de grandes quantités de drogues alors que les frontières sont sous hautes surveillances ? Selon plusieurs intervenants, ces derniers bénéficieraient de soutiens politiques haut-placés dans le pays.

Le roi Mohammed VI avait décidé que le Maroc apporterait une contribution financière à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, après l’incendie qui l’a ravagée, "au nom de tous les Marocains". Le montant du don reste jusque-là un mystère.

La Nouvelle Tribune

A l’heure où BMCE Bank Of Africa vient d’annoncer une augmentation de capital de 6 milliards de dirhams avec l’élargissement de son tour de table à un nouvel actionnaire étranger, un constat s’impose : Les trois plus grandes banques marocaines que sont Attijariwafa Bank, la BCP et BMCE Bank Of Africa, détiennent un capital social qui tourne autour de 2 milliards de dirhams chacune quand leurs capitaux propres se comptent en dizaines de milliards de dirhams.

Le Conseil des gouverneurs des banques centrales et des Institutions monétaires arabes a appelé, à l’occasion de la journée arabe de l’inclusion financière célébrée cette année sous le thème « l’inclusion financière pour un développement durable », à promouvoir et à mettre en exergue la vision de l’inclusion financière et ses objectifs. « Conscient des potentialités importantes qu’offre l’inclusion financière pour soutenir un développement économique durable et inclusif et pour relever les défis du chômage et de la justice sociale, le Conseil des gouverneurs des banques centrales et des Institutions monétaires arabes accorde une attention particulière à l’amélioration de l’accès au financement et aux services financiers dans les pays arabes », relève un communiqué du Conseil.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :