AccueilA LA UNEUn rapport de l’Agence Bayt Mal Al Qods retrace 20 ans des efforts de SM le Roi à la tête du Comité Al-Qods
l'Agence Bayt Mal Al Qods

Un rapport de l’Agence Bayt Mal Al Qods retrace 20 ans des efforts de SM le Roi à la tête du Comité Al-Qods

L’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif vient de publier un rapport mettant l’accent sur les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la tête du Comité Al-Qods durant les vingt dernières années.

Dans ce rapport, de 131 pages, l’Agence Bayt Mal Al Qods relève que cette période a été marquée notamment par une nouvelle méthode de travail, aussi bien sur le plan diplomatique sous le conduite de Sa Majesté le Roi, que sur le plan de l’action sociale sur le terrain, à travers une forte impulsion donnée par le Souverain aux projets de l’Agence dans le but de sauvegarder la Ville Sainte, d’appuyer la résistance de ses habitants et entretenir son patrimoine civilisationnel et religieux.

Le rapport présente un aperçu sur les circonstances de la création du Comité Al-Qods, en tant que mécanisme de coordination de l’action islamique conjointe visant à protéger la ville et à préserver son cachet civilisationnel, et dont la présidence a été confiée à feu SM le Roi Hassan II lors de la 10è conférence des ministres des Affaires étrangères des pays islamiques tenue à Fès en 1979.

Il salue également le rôle central joué par feu SM Hassan II et par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à travers leur positions constantes, dans la promotion de la cause d’Al Qods Acharif et de son statut symbolique et historique auprès des peuples arabes et islamiques, mettant en exergue en particulier les initiatives et la présence remarquable du Royaume dans le soutien de la Palestine lors de plusieurs étapes où elle était exposée à des menaces réelles.

Le rapport met l’accent sur un certain nombre de positions exprimées par Sa Majesté le Roi dans des messages adressés à des forums et conférences internationaux, dans lesquels le Souverain a souligné l’attachement indéfectible des Marocains à la cause palestinienne et leur soutien inconditionnel au peuple palestinien jusqu’à la restauration de tous ses droits usurpés.

Il revient également sur les sessions du Comité Al Qods Acharif tenues dans le Royaume du Maroc, à savoir la 18ème session à Agadir en août 2000, la 19ème à Marrakech en janvier 2002 et la 20ème à Marrakech en janvier 2014, soulignant les développements et le contexte politique qui ont caractérisé chaque session, ainsi que les principaux thèmes discutés et les recommandations y formulées.

Le document met en avant la portée de ces événements en termes de coordination et de mobilisation de toutes les énergies et capacités disponibles pour défendre la Palestine et la libérer du joug de la colonisation, puis l’adoption d’une position arabo-islamique unifiée assurant qu’Al Qods Acharif est la capitale éternelle de l’État de Palestine, tout en maintenant la pression sur la communauté internationale pour assumer ses responsabilités entières dans l’avenir de cette cause légitime.

Par ailleurs, le rapport jette la lumière sur les principaux projets et réalisations mis en oeuvre par l’Agence, conformément aux Hautes instructions Royales, pour soutenir la résistance des Maqdessis et établir des programmes de développement et d’investissement, notamment la construction d’écoles, l’équipement des hôpitaux, la fourniture de services de soins, la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, le renforcement des capacités des jeunes et la promotion des activités économiques.

Le rapport expose des données détaillées sur les principaux programmes mis en œuvre à Al Qods et leur répartition par secteurs durant la période comprise entre 2000 à 2018, ainsi que sur le développement des dons pour financer des projets de 1998 à 2018.

D’autre part, le document souligne l’importance de l’aspect culturel dans l’action de l’Agence Bayt Mal Al Qods, à travers la création du Centre culturel marocain “Bayt Al Maghrib” à Al Qods, le financement de plusieurs projets à caractère éducatif et culturel, en plus de consacrer une présence médiatique forte via la publication de la revue “Écho du Comité Al Qods” et de différentes études scientifiques visant à préserver la mémoire palestinienne.

Une partie du rapport est dédiée à l’appel d’Al Qods, signé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, et Sa Sainteté le Pape François lors de sa récente visite dans le Royaume, comme étant l’un des documents de référence les plus importants qui consacrent le statut de la ville en tant que terre de coexistence et de paix entre les adeptes des religions monothéistes.

En outre, le rapport aborde les discours royaux prononcés à l’occasion des sessions du Comité d’Al Qods dans lesquelles Sa Majesté le Roi a tenu à souligner que la présidence du Comité était une lourde responsabilité, faisant état de la poursuite des efforts visant à soutenir la résistance du peuple palestinien et à faire avancer le processus de paix.

En fin, le rapport présente les résolutions des sommets islamiques au sujet du Comité d’Al Qods et l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, qui ont salué à l’unanimité le rôle pionnier que Sa Majesté le Roi n’a cessé de jouer dans le soutien de la cause palestinienne légitime, et qui ont annoncé également la volonté des Chefs d’État de fournir l’appui financier nécessaire à l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif pour financer ses projets.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :