Une manifestation riche en activités pour célébrer la ville d’Oujda “capitale de la société civile marocaine pour l’année 2018”

Oujda

Les travaux d’une manifestation marquant la célébration de la ville d’Oujda “capitale de la société civile marocaine pour l’année 20018”, se sont ouverts, samedi à Oujda, à l’initiative de l’Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de la citoyenneté, du développement et du dialogue.

Cette célébration s’inscrit dans le sillage de l’initiative de l’Organisation relative au projet de désignation des “capitales de la société civile marocaine” et ce, en partenariat avec le ministère délégué en charge des Relations avec le Parlement et la Société civile.

Le choix de la ville d’Oujda “capitale de la société civile marocaine 2018” a été motivé, selon les organisateurs, par les nombreuses activités et actions sociales, culturelles et de bénévolat qui caractérisent cette Cité millénaire, en sus de son expertise et son expérience dans la gestion et le développement des activités de la société civile.

Figurent au programme de cette manifestation de deux jours célébrant la société civile, des débats et des activités culturelles et artistiques qui mettent en avant l’histoire et le patrimoine culturel, civilisationnel et urbanistique de la ville d’Oujda.

Intervenant à cette occasion, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Mustapha El Khalfi, a souligné le rôle vital et d’extrême importance joué par la société civile dans de nombreux domaines, notant, à titre d’exemple, que plus de 4.000 associations s’activent dans la lutte contre l’analphabétisme, et plus de 1.000 associations s’occupent de plus 100.000 enfants, femmes, personnes âgées et personnes en situation d’handicap dans des établissements de protection sociale, outre des centaines d’associations qui travaillent dans le domaine de la lutte contre la déperdition scolaire et de l’encouragement de la scolarisation en milieu rural.


→ Lire aussi : Oujda : Colloque international en octobre sur les systèmes d’information géographique

La célébration de la société civile est un hommage aux rôles qu’elle joue dans divers domaines, a dit le ministre, tout en rappelant les missions qui échoient désormais à la société civile, notamment en matière de plaidoirie, de proposition et d’adhésion aux efforts de développement du pays et de sa croissance.

M. El Khalfi a salué dans ce sens l’initiative de la célébration d’Oujda capitale de la société civile pour 2018 qui se veut une reconnaissance et un hommage aux talents et potentialités dont regorge la société civile, estimant que la ville d’Oujda est un exemple à suivre en matière d’actions culturelle, sociale et associative et de plaidoiries.

De son côté, le président de l’Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de la citoyenneté, du développement et du dialogue, Mustapha Zbakh, a relevé que le choix de la ville d’Oujda capitale de la société civile marocaine 2018 est amplement justifié eu égard aux actions menées par la société civile pour la promotion du développement et la consécration des valeurs de citoyenneté.


La séance inaugurale de cette manifestation, qui s’est déroulée en présence du président du Conseil local des oulémas, Mustapha Benhamza, a été marquée par l’hommage rendu à des acteurs locaux en reconnaissance aux efforts et services louables rendus à la ville d’Oujda et à la région de l’Oriental, ainsi que une exposition montrant les actions initiées et réalisées par des associations.

Cette manifestation est organisée en partenariat avec le ministère chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, le Centre des études et des recherches humaines et sociales d’Oujda (CERHSO) et la Coalition nationale pour la langue arabe.