USA: Des prisonniers recrutés pour passer des appels téléphoniques au nom de la campagne de Michael Bloomberg

Bloomberg
Bloomberg

Le candidat à l’investiture du parti démocrate, Michael Bloomberg, a révélé que son équipe de campagne avait “inconsciemment” utilisé des prisonniers pour appeler les électeurs en son nom.

Le milliardaire démocrate a affirmé qu’il avait rompu les liens avec un vendeur qui exploite deux centres d’appels dans les prisons d’État de l’Oklahoma.

M. Bloomberg a précisé qu’il n’a appris l’utilisation de la main-d’œuvre carcérale par l’entreprise qu’après avoir reçu un appel d’un journaliste.

“Nous ne soutenons pas cette pratique et nous nous assurerons que nos fournisseurs contrôlent plus correctement leurs sous-traitants à l’avenir”, a indiqué l’ancien maire de New York dans un communiqué.


Selon le site d’information The Intercept, qui a révélé l’affaire, M. Bloomberg, en utilisant un fournisseur tiers, a engagé la société de centre d’appels ProCom pour passer des appels téléphoniques pour sa campagne électorale.

M. Bloomberg est entré dans la course aux élections en novembre avec l’un des plus importants achats publicitaires jamais réalisés.

Depuis qu’il a rejoint la course présidentielle, M. Bloomberg, dont la fortune est estimée à 52 milliards de dollars, a dépensé 59 millions de dollars en publicité et des sondages récents montrent qu’il a le soutien de 5% des électeurs démocrates.