USA: SpaceX réussit le test de décollage de Starship qui s’écrase à l’atterrissage

SpaceX

Une fusée expérimentale géante construite par l’entreprise américaine SpaceX a grimpé avec succès, mercredi, à 12 km au-dessus des installations d’essais de la société dans le sud du Texas et redescendue comme prévu, avant de s’écraser au sol dans un énorme panache de flammes et de fumée.

La fusée imposante inhabitable est un des premiers prototypes de Starship, un vaisseau spatial de 48 mètres de hauteur. Selon le PDG de SpaceX, Elon Musk, Starship sera utilisé pour transporter d’énormes satellites sur l’orbite de la Terre, faire la navette entre les villes à des vitesses vertigineuses et – éventuellement – établir une présence humaine sur Mars.

Malgré le crash à l’atterrissage, le test du prototype Starship est considéré comme un succès.

Le SN8 a réussi à manœuvrer pour revenir à sa cible d’atterrissage, mais Musk a déclaré via Twitter qu’un problème avec le système d’alimentation en carburant de la fusée l’avait amené à effectuer un atterrissage en catastrophe.

SpaceX et Musk sont connus pour avoir enduré des accidents au cours des premières étapes du développement de nouvelles technologies spatiales. La philosophie de l’entreprise, indique ses dirigeants, est d’agir rapidement et d’apprendre des erreurs, plutôt que d’adopter l’approche plus prudente de la NASA qui consiste à effectuer lentement des recherches approfondies et des tests au sol avant de placer une fusée sur une rampe de lancement.


Plusieurs prototypes précédents de Starship ont été détruits lors des tests de pression, qui visent à vérifier si un véhicule peut résister à l’énorme pression qu’il subit pendant le ravitaillement en carburant et en vol.

( Avec MAP )