Vaccin anti-Covid : AstraZeneca génère un bénéfice de 275 millions de dollars au premier trimestre

AstraZeneca

Le laboratoire pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca a annoncé, vendredi, avoir généré un bénéfice de 275 millions de dollars grâce aux ventes de son vaccin anti-Covid-19 au premier trimestre de 2021, tandis que les ventes de médicaments anticancéreux et la croissance des marchés émergents ont aidé le fabricant à dépasser les prévisions de ventes.

Le laboratoire a ainsi généré un profit net doublé à 1,56 milliard de dollars sur les trois premiers mois de l’année, le bénéfice par action de base augmentant plus rapidement, entre 4,75 et 5 dollars.

Les ventes du vaccin ne représentent toutefois que 4% du chiffre d’affaires de la société. Celui-ci a augmenté à 7,3 milliards de dollars en hausse de 15% sur un an et supérieur aux prévisions initiales de 7 milliards de dollars. À taux de change constant, les ventes ont augmenté de 11%.

Cette solide performance était survenue malgré le fait que la pandémie ait retardé le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies, a constaté le directeur général d’AstraZeneca, Pascal Soriot.

“Nous avons réalisé de solides progrès au premier trimestre de 2021 et avons continué à faire progresser notre portefeuille de médicaments qui changent la vie”, a-t-il déclaré, notant que le laboratoire prévoit une accélération des performances au second semestre de 2021.


Les ventes d’oncologie de médicaments tels que Tagrisso, Imfinzi et Lynparza ont quant à eux augmenté de 20% par rapport à la même période de l’année précédente, tandis que les revenus des marchés émergents ont augmenté de 14%, avec une augmentation de 19% en Chine.

Le vaccin d’AstraZeneca, développé en partenariat avec l’Université d’Oxford, est considéré moins coûteux et plus pratique par rapport à ses rivaux de Pfizer/BioNTech et Moderna, vu la simplicité de son transport et stockage puisqu’il peut être conservé dans des réfrigérateurs, sans nécessiter des températures ultra-basses.

( Avec MAP )