ban600

Le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra adopte son budget pour l’année 2018

Le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra adopte son budget pour l’année 2018

 Le conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra réuni, jeudi en session ordinaire, a adopté son budget au titre de l’exercice 2018, dont les recettes s’élèvent à 485 millions de dirhams.

Lors de cette session, présidée par le 1er vice-président du conseil, Said Joumani, en présence du Wali de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchaib, les membres du conseil ont approuvé la programmation de l’excédent budgétaire au titre de la même année, dont le montant est de l’ordre de 291 millions de dhs.

Ce montant devra servir au financement d’une série d’actions, dont le financement d’études et d’assistance technique, le remboursement de prêts octroyés par le Fonds d’équipement communal (FEC), l’acquisition de matériel technique et informatique, l’équipement et la réhabilitation de lacs et de puits en milieu rural, et la contribution à la création de projets de développement dans la région dans le cadre de partenariat avec des établissements économiques et sociaux.

De même, le conseil a approuvé la réaffectation de crédits alloués dans le cadre de la 2è partie du budget de 2017.

Par ailleurs, le conseil a examiné et adopté une série de conventions de partenariat ayant trait à la mise à niveau urbaine dans la ville de Tarfaya.

Il s’agit notamment de la convention de partenariat pour le financement et la mise à niveau de la place de la région à Tarfaya, dont le montant s’élève à 4 millions de dhs, financés du budget de la région, l’aménagement de la zone industrielle de Tarfaya (44 millions de dhs), ainsi que le financement et la réalisation des travaux d’aménagement des entrées nord, sud et côtière de la ville (40 millions de dhs).

Au cours de cette session, les membres du conseil ont également approuvé la convention de partenariat pour la réalisation et le financement de la 2è tranche du programme de mise à niveau urbaine de Boujdour pour un coût estimé à 120 millions de dhs.

Les membres du conseil ont, par ailleurs, suivi un exposé sur la situation des routes dans la région et les principaux chantiers routiers pour la période 2017-2021.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire