ban600

Le Djihadisme international, nouvel ouvrage du politologue Mohammed Benhammou

Le Djihadisme international, nouvel ouvrage du politologue Mohammed Benhammou

Le politologue marocain, Mohammed Benhammou, vient de publier un nouvel ouvrage intitulé « Le Djihadisme international: l’ennemi invisible ».

Ce livre, préfacé par Emmanuel Caulier, avocat à la Cour d’appel de Paris, et paru aux éditions L’Harmattan avec le sous-titre « Mutations idéologiques et stratégies opérationnelles », se veut être une aide à la compréhension du phénomène complexe et invisible qu’est le Djihadisme international.

La sortie de ce livre de 258 pages (moyen format) est inspirée par une conjoncture mondiale marquée désormais par l’apparition de nouveaux risques, dans la mesure où depuis les attentats du 11 septembre 2001, le monde vit une mutation des menaces qui pèsent sur la sécurité internationale.

Le Pr. Benhammou « nous incite, dans ce livre, à savoir distinguer dans le maëlstrom contemporain, où toutes sortes d’idées fausses s’entrechoquent, l’important de l’accessoire. Il nous invite à faire le tri, à ordonner, pour privilégier la connaissance qui peut nous apporter un éclairage utile », souligne Me Caulier dans la préface de cet ouvrage.

En outre, Benhammou fait une lecture globale et fouillée, sous le point de vue de la vérité: il examine exhaustivement les stratégies financières et logistiques contemporaines, l’instrumentalisation de la religion et de la psychologie des foules par les djihadistes, indique l’avocat à la Cour d’appel de Paris, relevant qu’il fait œuvre de psycho-sociologue, mettant le doigt sur l’instrumentalisation de la suggestibilité, de l’imagination contemporaine.

Selon l’auteur de l’ouvrage, « nous sommes face à une forme de terrorisme éclaté et largement décentralisé. Le caractère du Djihadisme mondialisé est confirmé par l’arrivée des néo-djihadistes », précisant que la compréhension de ce phénomène et l’exploration de sa complexité et ses subtilités constituent une avancée certaine vers l’endiguement de ce fléau.

Dans un premier temps, Benhammou tente de décortiquer le socle doctrinal du Djihadisme international à travers, notamment l’historicité de la pratique et le renouveau du terrorisme de type djihadiste.

Ensuite, il évoque les stratégies opérationnelles des combattants étrangers liées au Djihadisme international, en passant en revue, entre autres, la logistique de la terreur, l’adaptation aux méthodes nouvelles et le succès des nouvelles techniques de combats djihadistes, outre le modus operandi des combattants djihadistes internationaux, leurs nouvelles tendances et les menaces sur la sécurité du transport maritime et des détroits.

Enfin, Benhammou relève que la compréhension du phénomène djihadiste, l’exploration maîtrisée de sa complexité et de ses subtilités, constituent chaque jour une avancée certaine vers l’endiguement d’un tel fléau, estimant que le terrorisme est difficile, voire quasiment impossible à éradiquer totalement, sinon que de se contenter pour l’instant à le contenir.

Si le renseignement demeure le pivot de toute mission en amont, l’approche psychologique ne constitue pourtant pas, quant-à-elle, une voie à négliger, a-t-il fait savoir, affirmant que ces deux instruments doivent davantage s’entendre comme des moyens pleinement complémentaires, voire même cumulatifs, permettant de concourir à une prévention plus efficace.

La publication de ce nouvel ouvrage intervient après la sortie, en mars dernier, de son livre intitulé « Les services de renseignements: quelles transformations après le 11 septembre 2001? ».

Dans ce dernier ouvrage, Benhammou donne un aperçu sur l’évolution des renseignements après la guerre froide puis après le 11 septembre, en expliquant, au fond, comment le renseignement s’est adapté, en inventant de nouveaux comportements dans l’incertitude et l’aléa.

Docteur d’Etat en droit, Mohammed Benhammou, est le président du Centre marocain des études stratégiques, ainsi que de la Fédération africaine des études stratégiques.

Expert international sur les questions stratégiques et de sécurité, Benhammou enseigne aussi bien en Corée qu’à Londres, Washington, Rome ou Douala (Cameroun). Il a reçu le Prix international de la prospective et de la recherche stratégique du Centre d’études diplomatiques et stratégiques de Dakar.

Il organise la plus grande Conférence annuelle sur la sécurité en Afrique « Marrakech Security Forum » qui réunit plus d’une centaine de participants de haut-niveau dans le but d’analyser, de débattre et d’échanger sur les questions sécuritaires.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire