Une aide humanitaire de 1,5 million de dollars australiens pour les réfugiés Rohingyas à Bangladesh

 Le gouvernement australien s’apprête à accorder une aide humanitaire de 1,5 million de dollars australiens pour contribuer aux efforts visant à lutter contre l’épidémie de la très contagieuse diphtérie qui fait des ravages dans les camps des réfugiés Rohingyas au Bangladesh.

Selon un le ministère australien des Affaires étrangères, cette aide sera accordée à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour fournir des médicaments vitaux, mettre en quarantaine les malades, former le personnel médical local et renforcer les activités de sensibilisation communautaire visant à réduire les taux d’infection.

Elle fait suite au déploiement d’une équipe médicale australienne au Bangladesh en décembre dernier, pour évaluer la situation, en réponse à une demande d’aide internationale urgente de l’Organisation mondiale de la santé, a indiqué la même source.

Depuis que l’épidémie de diphtérie a été documentée chez les réfugiés Rohingyas venant du Myanmar, plus de 2.500 cas suspects ont été identifiés, dont 27 décès liés à la maladie.


Les conditions dans les camps des réfugiés favorisent la propagation de l’épidémie.