Algérie : la famille Bouteflika délogée de la résidence présidentielle ?

la famille Bouteflika

Par Saad Bouzrou

Dans la tempête adore l’écho. La famille Bouteflika aurait quitté, au début de cette semaine, la résidence présidentielle située à Zéralda, une commune qui se trouve dans la banlieue ouest d’Alger. L’information a été révélée par le journal arabophone Asharq al-Awsat qui indique que c’est le ministère de la Défense nationale qu’est à l’origine de cette décision.

Selon la même source, les quatre membres de la famille Bouteflika, dont les deux sœurs du président déchu, ont dû libérer la résidence de l’Etat à la suite d’un ordre du chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, à la direction de l’entreprise touristique qui gère de nombreuses structures destinées à héberger de hauts responsables civils et militaires, dont le directeur Hamid Melzi, qui a été limogé et placé sous mandat de dépôt après 25 ans de service.

Asharq al-Awsat souligne également que les Bouteflika seraient retournés à la résidence de la défunte mère, Hadja Mansouria, située à El Biar, à proximité d’une ancienne maison appartenant à Abdelaziz Bouteflika.

Le journal londonien, citant une source sécuritaire, ajoute que la famille Bouteflika est contrainte de ne pas voyager en dehors du pays, suite à une interdiction de quitter le territoire national.