Covid-19 : Le Brésil présente un plan de vaccination de quatre phases

vaccination

Le gouvernement brésilien a présenté un plan de vaccination contre le Covid-19 qui comprend quatre phases et donne la priorité au personnel de santé, aux personnes âgées et aux populations autochtones.

Le ministère de la Santé a expliqué, mardi dans un communiqué, qu’il prévoit de vacciner 109,5 millions de personnes durant ces quatre premières étapes, un chiffre qui équivaut à un peu plus de la moitié de la population du pays sud-américain (212 millions).

Le ministère n’a pas annoncé les dates précises du début de la campagne, car le futur vaccin n’a pas encore été approuvé par le régulateur sanitaire national. Selon des médias locaux, l’opération commencerait à partir de mars prochain.

Le Brésil est l’un des pays les plus touchés par la pandémie au monde, le deuxième en nombre de décès (173.817), après les États-Unis et le troisième en nombre d’infections (6,38 millions).

Selon le programme gouvernemental, les premiers à être vaccinés contre le covid-19 seront les agents de santé, les personnes âgées de plus de 75 ans et celles âgées de 60 ans ou admises dans des établissements psychiatriques, ainsi que la population autochtone.


Dans les deuxième et troisième phases, le vaccin sera appliqué aux personnes âgées de 60 à 74 ans et aux patients atteints de maladies chroniques, respectivement.

Au cours de la quatrième et dernière phase, seront vaccinés les enseignants, les forces et organes de sécurité et de sauvetage, les agents pénitentiaires et la population carcérale.

Selon le ministère, 109,5 millions de personnes bénéficieront de deux doses du vaccin.

Le gouvernement espère atteindre ce chiffre dans le cadre de l’accord signé avec l’Université d’Oxford et la société pharmaceutique britannique AstraZeneca, à laquelle il a acheté 100 millions de doses de son vaccin et de la technologie pour le produire au Brésil.


Grâce à ces conventions, le Brésil a annoncé qu’il était assuré de disposer de 142,9 millions de doses de vaccins contre le covid-19.

Cependant, le ministère de la Santé a souligné que le plan de vaccination avec ces quatre premières phases est “préliminaire” et peut “subir des modifications, en fonction de nouveaux accords d’achat de vaccins avec d’autres sociétés pharmaceutiques”.

Le programme a été présenté ce mardi lors d’une réunion du Gouvernement avec l’Agence nationale de surveillance sanitaire (Anvisa), la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), l’Institut Butantan de Sao Paulo, qui a signé un accord avec le laboratoire chinois Sinovac et les secrétaires régionaux et municipaux de la Santé.

( Avec MAP )