Digital Earth Africa Day: La technologie géospatiale, cruciale pour le développement de l’Afrique

Digital Earth Africa Day: La technologie géospatiale, cruciale pour le développement de l’Afrique

Oliver Chinganya, Directeur du Centre africain pour la statistique (ACS), de la Commission économique pour l’Afrique, considère la technologie géospatiale comme un élément important qui contribuera à faire avancer le programme de transformation pour le développement de l’Afrique.

Dans un discours liminaire prononcé à l’occasion de la Journée africaine de la technologie numérique de la Terre (Digital Earth Africa Day), M. Chinganya déclare que la CEA comprend l’importance pour chaque pays africain de fournir des informations pertinentes susceptibles de promouvoir et de soutenir la croissance économique et continue donc à œuvrer en partenariat avec des organisations telles que comme Digital Earth Africa pour que les pays développent leurs capacités techniques.

 « Il est donc plus important d’avoir accès à des informations spatiales précises et en temps réel, compte tenu de la taille de l’Afrique et de la complexité de son environnement biophysique, afin de soutenir une prise de décision efficace. Par exemple, les tendances démographiques de l’Afrique, y compris l’urbanisation rapide, représentant des opportunités économiques, elles représentent également de réels défis en termes de bien-être humain et de besoins en infrastructures », indique M. Chinganya.

« Les informations et les indicateurs de développement clés risquent de devenir rapidement obsolètes et d’avoir une valeur limitée pour comprendre l’ampleur, la vitesse et la localisation des zones urbaines et des quartiers informels en développement. Il est donc impératif que les informations à composante géospatiale informent la planification et le développement durables du continent ».

Il ajoute qu’il est formidable de constater que les gouvernements africains et d’autres secteurs de la société sont de plus en plus conscients de l’importance de la science et de la technologie géospatiales en tant qu’outil facilitant la collecte, l’accès et l’utilisation de données spatiales dans les processus de prise de décision, aux niveaux national et régional.

« Soutenus par l’émergence d’une communauté d’experts géospatiaux robuste tels que vous-mêmes, les technologies géospatiales deviennent progressivement le moteur de nombreuses applications et services, allant de l’administration territoriale à la gestion des ressources naturelles, en passant par l’agriculture, dans des pays comme le Kenya, l’Afrique du Sud, le Ghana et le Rwanda, pour ne citer que quelques exemples », informe le Directeur du Centre.

M. Chinganya, qui est également Directeur par intérim de la Division de la technologie, du changement climatique et de la gestion des ressources naturelles à la CEA, ajoute : « Je pense que, grâce à l’initiative Digital Earth Africa, l’observation de la Terre peut considérablement améliorer la façon dont nous fournissons des services à notre communauté et je saisis cette occasion pour vous encourager à utiliser les services de technologie et d’information spatiales afin de permettre à l’Afrique d’être plus favorable à l’espace ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :