Double fusillade en Allemagne : “le racisme”, un “poison” dans la société allemande, selon Merkel

Merkel

La chancelière Angela Merkel a dénoncé, jeudi, le “poison” du racisme en Allemagne après la double fusillade qui a fait neuf morts à Hanau, près de Francfort.

“Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société”, a déploré la chancelière en réaction à ces deux attaques ciblant deux bars à chicha.

“Nous nous opposons avec force et détermination à tous ceux qui tentent de diviser l’Allemagne”, a-t-elle ajouté, soulignant que le gouvernement oeuvrera pour préserver “les droits et la dignité de chaque personne dans notre pays”, sans distinction “d’origine ou de religion”.

Dans ce sens, Mme Merkel a précisé qu'”il y a de nombreuses indications selon lesquelles l’auteur a agi mû par des idées d’extrême droite, racistes, par haine contre des personnes d’origine, de croyance ou d’apparence différentes”.

Le parquet fédéral allemand avait annoncé vendredi le démantèlement d’un groupuscule d’extrême droite et l’arrestation de douze personnes.

Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre d’une enquête sur un groupuscule d’extrême droite soupçonné de fomenter des attaques contre “des responsables politiques, des demandeurs d’asile et des musulmans”.