France: Nouvelles mobilisations contre le projet de réforme des retraites

retraites
retraites

La France vit ce mardi au rythme d’une nouvelle journée de mobilisations contre le projet de réforme du régime des retraites, après les manifestations de jeudi dernier ayant vu la participation de centaines de milliers de personnes partout dans l’Hexagone.

Vendredi, les syndicats réunis en intersyndicale et des organisations de la jeunesse avaient décidé de reconduire leur mouvement social contre le projet de réforme des retraites, appelant à une nouvelle grève pour ce mardi afin de maintenir la pression sur le gouvernement et l’obliger à retirer son projet de réforme des retraites.

De fortes perturbations sont attendues dans les transports publics avec neuf lignes de métro fermées depuis jeudi dernier à Paris, alors que sur d’autres lignes, seul un train sur trois est prévu aux heures de pointe (6h30-9h30 et 16h30-19h30). Les réseaux tram et bus seront quant à eux assurés à 50%, d’après les prévisions de la Régie autonome des transports parisiens (RTAP).

Pour ce qui est des trains, en moyenne, un TGV sur cinq circulera, ainsi qu’un Transilien sur cinq, trois TER sur dix, un “Ouigo” (TGV low cost) sur six et un Intercités sur six, selon la Société nationale des chemins de fer (SNCF).

Plus de trois quarts (77,3%) des conducteurs de trains sont en grève ce mardi, a annoncé la direction de la SNCF dans un communiqué, notant qu’il s’agit d’un chiffre égal à celui de lundi.


→ Lire aussi : France : la grève se poursuit pour la 5è journée consécutive

Pour le transport aérien, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a appelé comme la semaine dernière les compagnies aériennes à réduire de 20% leur programme de vols mardi, au départ et à l’arrivée, pour plusieurs aéroports français, dont Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Suite à cet appel, Air France a annulé 25% de ses vols domestiques et près de 10% de ses vols moyen-courrier.

Dans l’enseignement, le ministère de l’Education nationale a indiqué dans un communiqué que le taux des grévistes moyen chez les enseignants a atteint 16% contre 46% jeudi dernier.


Côté industrie, sept des huit raffineries françaises étaient bloquées, ce mardi matin, par des grévistes, selon le secrétaire fédéral de la CGT Chimie, Emmanuel Lépine, cité par les médias.

Jeudi, quelque 806.000 personnes, selon le ministère de l’intérieur, 1,5 million d’après la CGT, avaient manifesté dans les rues des différentes villes françaises contre le projet de réforme du régime des retraites.

Cette réforme, dont la structure générale sera présentée mercredi par le premier ministre Edouard Philippe, vise à repenser le dispositif actuel qui absorbe 14% du PIB avec 300 milliards d’euros de prestations de retraite chaque année, et un déficit compris entre 7,9 et 17,2 milliards d’euros à l’horizon 2025.

Le projet repose essentiellement sur la création d’un système universel de retraite par points, – en remplacement des 42 régimes existants actuellement-, qui vise l’uniformisation des règles de calcul des pensions, et partant la suppression des régimes spéciaux.