Google Maps repère et cartographie désormais les zones de cas de Covid-19

Google Maps

Google Maps se met à l’heure du coronavirus: le site et application de cartographie du géant américain Google va pouvoir révéler désormais sur ses cartes, consultées par les utilisateurs, les zones d’infection au Covid-19.

“Quand vous ouvrez Google Maps (…), cliquez sur l’onglet à droite sur ‘Informations Covid-19’ et vous verrez le taux pour 100.000 habitants des cas de Covid sur une moyenne de sept jours dans la zone de la carte que vous regardez”, a annoncé jeudi Google dans un blog.

Sur la carte d’un quartier ou destination qu’il visite, l’internaute pourra aussi voir si les cas ont tendance à augmenter. Un codage de couleurs identifiera la densité des cas allant du gris (moins d’un cas) au rouge (entre 30 et 40 cas), puis rouge foncé (plus de 40 cas pour 100.000) en passant par jaune et orange.

Google, qui affirme pouvoir offrir ces informations cartographiques dans 122 pays, indique tirer ses renseignements pour les Etats-Unis notamment de l’Université John Hopkins qui fait référence dans le comptage des cas d’infection.

Google Maps dit aussi puiser ses informations dans le New York Times et Wikipedia.


Les données seront également basées sur l’actualisation de la situation sanitaire établie par l’OMS, les pouvoirs publics et les institutions locales.

“Plus d’un milliard de personnes se tournent vers Google Maps pour obtenir des informations essentielles sur comment se déplacer d’un endroit à l’autre, particulièrement pendant la pandémie lorsque les préoccupations sanitaires viennent au premier plan”, écrit Sujoy Banerjee, directeur de produit chez Google Maps.

“Cette semaine, nous introduisons donc une nouvelle fonctionnalité aux cartes, un outil qui révèle des informations vitales sur les cas de Covid-19 dans une zone, afin que vous puissiez prendre des décisions informées sur où vous voulez aller et quoi faire”, a ajouté le responsable.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 978.448 morts dans le monde depuis l’apparition des premiers cas en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi.


Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 201.910 décès pour 6.934.233 cas recensés.

Avec AFP