A LA UNE

Incendie dans un data centre à Strasbourg : de nombreux sites internet inaccessibles en France, en Europe et en Afrique

Un important incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi sur le site strasbourgeois d’OVHcloud, premier fournisseur de services de cloud basé en Europe, sans faire de blessés mais provoquant d’importants dégâts qui ont entrainé des pannes dans de nombreux sites internet temporairement indisponibles en France et en Europe, mais également en Afrique.

L’incendie, qui a pu être circonscrit, a détruit des serveurs abrités dans les différents bâtiments du site et provoqué l’arrêt forcé d’autres infrastructures du groupe. Selon un communiqué d’OVH, sur les quatre unités du site strasbourgeois, l’une est détruite, une autre endommagée, les autres sont intacts mais inaccessibles à cause des opérations de sécurité.

“Le feu a détruit SBG2. Une partie de SBG1 est détruite. Les pompiers protègent SBG3. Pas d’impact sur SBG4”, a écrit sur Twitter le fondateur d’OVHcloud, Octave Klaba. “Nous n’avons pas accès au site. C’est pourquoi SBG1, SBG3, SBG4 ne seront pas redémarrés aujourd’hui”, a-t-il ajouté.

L’incendie de ce data center a affecté des sites internet dans toute la France et en Europe. Selon les médias de l’hexagone, parmi les sites internet touchés temporairement, celui de data.gouv.fr, qui héberge les données publiques françaises, sur le Covid-19. Après avoir signalé l’inaccessibilité du site peu avant 9h, ses gestionnaires ont annoncé en fin de matinée qu’il était en partie restauré.

D’autres organisations ont signalé l’indisponibilité totale ou partielle de leurs sites internet ou applications comme l’assureur Maif, des établissements scolaires et des centres universitaires, des municipalités etc.

Le spécialiste de l’informatique dématérialisée s’est dit prêt à accompagner ses clients et à mettre en œuvre des solutions pour pallier l’indisponibilité de son site strasbourgeois. “Nous sommes actuellement en train d’évaluer l’impact de cet incident et communiquerons dès que possible avec la plus grande transparence sur l’avancée de nos analyses et la mise en œuvre de solutions”, indique le groupe dans son communiqué.

Le groupe a également affirmé que ses équipes sont mobilisées pour restaurer les différentes parties du centre, vérifier ce qui fonctionne, conseillant à ses clients de mettre en œuvre leur plan de reprise d’activité c’est-à-dire recourir à une infrastructure secondaire pour restaurer le fonctionnement des services, selon des normes codifiées.

Créée en 1999, la société OVHcloud, qui emploie 2.450 personnes, est le premier fournisseur de services dans le cloud basé en Europe. Elle est en concurrence avec Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud, les trois géants américains qui dominent le marché. L’entreprise est souvent présentée par les responsables politiques français comme une alternative européenne aux géants américains du secteur.

Le centre de données de Strasbourg est l’un des 17 data-centers d’OVHcloud en France sur les 32 au total que compte le groupe dans le monde.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page