Incendies en Australie : Le bilan grimpe à 26 morts

Australie
Australie

Un membre de l’équipe de gestion des feux de forêt dans l’Etat de Victoria a décédé mercredi, portant à vingt-six le nombre de personnes qui ont péri dans les feux de brousse qui ravagent le pays-continent depuis septembre.

“Mat Kavanagh, 43 ans, a été tué dans un accident de la route alors qu’il luttait contre les feux de brousse à Goulburn Valley”, a indiqué jeudi la ministre d’État aux services d’urgence, Lisa Neville, ajoutant qu’il s’agit de la troisième victime des incendies dans l’Etat.

“Mat a été un membre dévoué et respecté de Forest Fire Management Victoria pendant environ dix ans et était de service dans le cadre de notre intervention contre les incendies ce jour-là”, a-t-elle déclaré aux journalistes.

→ Lire aussi : Australie : Près de 2.000 maisons détruites par les Incendies

Outre les trois décès à Victoria, les feux de brousse ont fait 20 victimes en Nouvelles-Galles du Sud et trois en Australie-Méridionale.


Les feux de brousse, qui sévissent dans les six États australiens, ont causé le plus grand nombre de décès depuis les incendies de 2009 qui avaient tué 173 personnes. Baptisé “Samedi noir”, le brasier du 7 février 2009 est considéré comme la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l’Australie moderne.

Plus de 8 millions d’hectares sont déjà partis en fumée depuis le début de la saison des incendies en septembre dernier. L’ampleur des feux de brousse éclipse les incendies de Californie en 2018, qui ont détruit environ 700.000 hectares.

Selon l’Université technologique de Sydney, quelque 480 millions d’animaux auraient péri dans les flammes, notamment dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, tandis que des dizaines de milliers de têtes de bétail auraient été perdues dans l’Etat du Victoria, selon le ministre d’Agriculture de l’Etat.