Le siège du PJD fait peau neuve

PJD siège
(Source : page Facebook du PJD)

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD), qui traverse une période assez tendue, a décidé d’entamer l’année 2021 avec la construction d’un nouveau siège du parti, dont le coup d’envoi de a été donné par le Secrétaire général, le premier jour de l’an, à Rabat. Il sera donc prêt dans 30 mois.

Malgré les vives tensions au sein du parti, le PJD entame un nouveau chapitre pour le nouvel an. Le parti de la Lampe quittera donc bientôt son siège historique du quartier des Orangers, près de la villa de Abdelilah Benkirane, pour s’installer dans un nouveau bâtiment à Hay Riad, sur une superficie totale de 8187 m2 dont 2429 m2 sera bâtie. Le coût global des travaux est estimé à 38,5 millions de dirhams, selon le site officiel du parti.

Le coup d’envoi des travaux de construction a été donné vendredi 1er janvier, par Saâd-Eddine El Othmani, Secrétaire général du PJD et chef du gouvernement, qui s’est félicité de l’importance du projet qui promet de “rehausser le niveau des activités du parti, non seulement au niveau central, mais aussi au niveau national”. Il a par ailleurs annoncé que le déménagement se fera dans trente mois, espérant que l’inauguration se fera bien avant cette échéance. “La mobilisation de tous est capitale pour la réussite de ce projet et sa livraison à terme, voire même avant la durée de sa construction’, a-t-il fait savoir.

Notons que la décision de déplacer le siège du parti a été prise par les membres du Conseil national le 13 janvier 2019, à l’instar du RNI, de l’USFP et du PPS, dont les sièges ont été également délocalisés à Hay Riyad.