Le stade Mohammed V de Casablanca ferme ses portes

Par Khadija Skalli

Le complexe sportif Mohammed V de Casablanca fermera à nouveau ses portes à partir du 4 au 25 octobre. Objectif : réhabiliter la pelouse du stade, qui est dans un état déplorable.

Une énième fermeture du complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Le stade fermera, à nouveau, ses portes tout au long du mois d’octobre. La décision a été prise par la société de développement Casa Events et Animation, chargée de la gestion du complexe sportif. La raison de cette fermeture ? La réhabilitation de la pelouse du stade. Le gazon se trouve dans un état déplorable. Des travaux d’entretien seront entamé le 4 octobre et se poursuivront jusqu’au 25 du même mois. « La pelouse ne sera praticable qu’à partir du 26 octobre », précise Mohamed Jouahri, directeur général de Casa Events et Animation, dans un courrier adressé au président de la commune de Casablanca.

Cette énième fermeture du stade a suscité la colère des supporters du Raja et du Wydad de Casablanca et pour cause les compétitions qui se jouent actuellement. Les deux équipes de la métropole économique jouent sur trois fronts à savoir le championnat national professionnel (Botola), la Ligue des champions africaine et la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.

Ainsi, le Wydad casablancais disputera aujourd’hui jeudi 3 octobre son match retour contre l’équipe soudanaise d’Al-Merrikh pour le compte des 32èmes de finale de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions. Il sera le dernier match à jouer sur la pelouse du stade casablancais. Les clubs devront disputer les autres rencontres dans un autre terrain de football.


A noter que le complexe sportif de la métropole économique a été fermé à plusieurs reprises pour subir des opérations de rénovation et d’entretien. Un vaste projet de mise à niveau a été entrepris pour le hisser au rang des stades internationaux de haut niveau correspondant aux normes internationales de football, et a concerné « le réaménagement et équipement d’une salle de conférence », « la mise en place de nouveaux gradins », « des installations électriques et audiovisuelles »,…des travaux d’aménagement qui ont nécessité un investissement de « 220 millions de DH », souligne Casa Events sur son site web.

La décision de fermeture du complexe sportif Mohammed V de Casablanca remet à nouveau sur le tapis la problématique de la mise à niveau des infrastructures sportives et de leur gestion qui laisse à désirer. La professionnalisation du football national en dépend.