L’Espagne adhère à l’accord européen d’achat anticipé d’un vaccin anti-Covid 19

vaccins

L’Espagne a rejoint l’accord entre la Commission européenne et AstraZeneca pour l’achat centralisé de 300 millions de doses de son vaccin contre le nouveau coronavirus, a annoncé, mardi, le ministère espagnol de la Santé.

La répartition des doses se fera de manière équitable entre les pays membres de l’UE en fonction de leur population, a précisé le département dirigé par Salvador Illa dans un communiqué.

La Commission européenne a négocié au cours des dernières semaines l’achat centralisé du vaccin d’Astrazeneca, l’une des alternatives les plus avancées, et mène déjà des essais cliniques pour garantir sa sécurité et son efficacité.

Outre ce premier accord auquel l’Espagne a adhéré, le comité de négociation de la CE est toujours en pourparlers avec les différentes entreprises qui développent des alternatives de vaccins pour répondre aux besoins de vaccination de l’Union européenne et des pays tiers.

Selon le ministère de la santé, deux de ces négociations “sont déjà bien avancées” et les entreprises prévoient de présenter “prochainement” une proposition officielle.


Toutes ces négociations s’inscrivent dans le cadre de la stratégie européenne en matière de vaccins, à laquelle l’Espagne a adhéré en juillet, qui repose sur l’établissement d’une position européenne unique garantissant un accès mondial et équitable au vaccin pour protéger l’ensemble de la population.