Manifestations anti-Maduro au Venezuela: Quatre morts et plusieurs blessés

Manifestations

Deux blessés par balles sont décédés, jeudi, portant le bilan à quatre morts et plus d’une centaine de blessés lors des manifestations que connaît le Venezuela, depuis mardi, pour réclamer le départ de Nicolas Maduro, a annoncé l’opposition vénézuélienne.

Les deux nouvelles victimes, des adolescents, avaient été blessées par balles lors d’affrontements avec les forces du régime de Nicolas Maduro.

Un précédent bilan annoncé quelques heures auparavant faisait état de deux morts.

Yosner Graterol, 16 ans, a été blessé mardi dans une manifestation organisée dans la ville de La Victoria (nord) et Yoifre Hernandez, 14 ans, a été touché en marge du rassemblement, mercredi à Caracas, ont annoncé deux députés de l’opposition, Karin Salanova et Miguel Pizarro.

→ Lire aussi : Venezuela: au moins 27 blessés dans des heurts survenus à Caracas

De son côté, le député Miguel Pizarro a écrit sur Twitter “Yosner et Yoifre, tous deux mineurs, ont été assassinés par le régime. Ils sont tous deux tombés sous les balles pendant les manifestations“.

D’après des ONG, près de 130 personnes ont été blessées par les forces de sécurité dans diverses régions du pays, la plupart ayant reçu des balles ou inhalé du gaz lacrymogène.

Depuis mardi, le Venezuela est le théâtre de violents affrontements entre des manifestants, descendus dans la rue à l’appel de M.Guaido, et les forces de sécurité fidèles à Maduro.

M.Guaido, également président de l’Assemblée nationale (Parlement), avait appelé, mardi, les Vénézuéliens à descendre dans la rue, en affirmant qu’il avait reçu le soutien de l’armée pour mettre fin à “l’usurpation” du pouvoir au Venezuela.