Marrakech: Ouverture d’une enquête après qu’un brigadier de police a tiré deux balles de son arme de service pour des raisons indéterminées

Marrakech: Ouverture d’une enquête après qu’un brigadier de police a tiré deux balles de son arme de service pour des raisons indéterminées

Une enquête a été ouverte après qu'un brigadier de police a tiré deux balles de son arme de service pour des raisons toujours indéterminées, apprend-on auprès de la préfecture de police de Marrakech.

Un brigadier de police du corps urbain a tiré deux balles de son arme de service à 1 heure du matin vendredi alors qu'il était affecté à un barrage fixe, et ce pour des raisons qui demeurent indéterminées, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que le brigadier n'a constitué aucune menace ni engendré de blessure pour autrui ou pour lui-même. Le policier en question a été transféré à l'Hôpital Ibn Nafis de santé mentale pour recevoir les soins et le soutien psychologique nécessaires, relève la même source, ajoutant qu'une enquête a été ouverte pour déterminer tous les tenants et aboutissants de cette affaire.

>>Lire aussi : DGSN: Promotion exceptionnelle de deux fonctionnaires relevant de la préfecture de police de Fès grièvement blessés lors de l’exercice de leurs fonctions

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :