Participation marocaine remarquable au forum politique du Parlacen à Saint-Domingue

Participation marocaine remarquable au forum politique du Parlacen à Saint-Domingue

Le Maroc a été présent avec force cette semaine au forum sur les partis politiques organisé par le Parlement Centraméricain (Parlacen) à Saint-Domingue, en République dominicaine, dont le ministre des Affaires étrangères a réitéré le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume.

"Le Maroc pourra compter au Conseil de sécurité sur un allier au sujet de la question du Sahara", a assuré le chef de la diplomatie dominicaine, Miguel Octavio Vargas Maldonado, lors de son entretien jeudi avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, en présence de l'Ambassadeur du Maroc en République dominicaine, Zakaria El Goumiri.

La République Dominicaine a été élue récemment en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, à partir du 1er janvier 2019.

Saluant le caractère distingué des relations de coopération unissant les deux pays, le ministre dominicain des Affaires étrangères, a mis en avant l'importance de renforcer les échanges économiques et commerciaux entre son pays et le Maroc.

Pour sa part, le président de la deuxième Chambre a mis en avant, lors de cette rencontre, la qualité des relations d'amitié liant le Maroc et la République Dominicaine, qui ont connu un tournant important à l'occasion de la visite effectuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce pays en 2004.

→ Lire aussi : Benchamach s’entretient à Saint-Domingue avec le ministre dominicain des Affaires étrangères

Il a également souligné l'intérêt particulier qu'accorde le Maroc au renforcement des relations d'amitié et de coopération avec la République dominicaine et les pays d'Amérique centrale et des Caraïbes en général, réaffirmant la volonté du Royaume de renforcer davantage ses relations bilatérales dans divers domaines.

Benchamach, qui s'est entretenu, mardi, avec le président du Sénat de la République dominicaine, Reinaldo Pared, des moyens de renforcer les relations entre les deux pays et la coopération sud-sud entre l'Afrique et l'Amérique Latine, avait plaidé dans son allocution en faveur de l'ouverture de ce forum du Parlacen pour un "partenariat solidaire" entre le Maroc et les pays d'Amérique centrale et des Caraïbes.

De son côté, la secrétaire d'État chargée de l'Artisanat et de l'Économie sociale, Jamila El Moussalli, a eu, dans le cadre de sa participation aux activités de ce forum, des entretiens avec des responsables dominicains, axés sur les moyens de consolider la coopération entre es deux pays dans les domaines de l'artisanat et de l'économie sociale.

El Moussalli a mis en relief, lors de son intervention à la 17è rencontre régionale des femmes de partis politiques sur "les droits du travail des femmes", le rôle de la femme marocaine dans la préservation des valeurs de la société, et sa contribution active au développement socio-économique que connait le pays ainsi que sa participation accrue à la gestion publique.

La secrétaire d'Etat a évoqué en outre, lors d'une autre rencontre sur le développement et le tourisme, la contribution du secteur de l'artisanat au Maroc, comme étant un patrimoine immatériel riche et varié, à la préservation de l'identité nationale authentique, la promotion du secteur touristique, la création d'emplois et l'augmentation des exportations.

→ Lire aussi : Saint-Domingue: Hakim Benchamach s’entretient avec le président du Sénat dominicain

La participation du Maroc à cet événement s'est distinguée également par les activités des autres membres de la délégation marocaine, comprenant Abdelkader Salama, quatrième Vice-président de la Chambre des conseillers, et Ahmed LaKhrif, secrétaire de la Chambre et son représentant permanent auprès du Parlacen, ainsi que les députées Najia Lotfi et Fatima Saadi, membres de la cellule nationale en charge du Parlacen à la Chambre des représentants.

Ainsi, le secrétaire de la Chambre des conseillers, Ahmed LaKhrif, a, lors d'une conférence sur "le rôle et les perspectives des partis politiques à l'horizon 2030", exposé les réformes politiques menées par le Maroc au cours des deux dernières décennies, couronnées par l'adoption de la nouvelle Constitution.

Cette participation active de la délégation marocaine au forum politique du Parlacen a été saluée par le président du Parlement Centraméricain, Tony Raful, qui a souligné, dans une déclaration à la MAP, que le Maroc et le Parlacen ont développé un partenariat exemplaire au niveau de l'action parlementaire, à travers des initiatives concrètes et des projets communs.

Saluant les efforts du Maroc, seul pays africain membre du Parlacen, en faveur du renforcement des relations avec les 16 pays de ce Parlement Centraméricain, Raful a réaffirmé le soutien "manifeste et sans équivoque" de cette institution parlementaire régionale à l'intégrité territoriale du Royaume.

La tenue de ce forum intervient quatre ans après l'adhésion du Royaume du Maroc au Système d'intégration d'Amérique centrale (SICA) en tant que membre observateur.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :