Plus de 10 millions de personnes affectées par le cyclone Amphan

cyclone Amphan

Le bureau des Nations unies au Bangladesh a évalué à 10 millions le nombre de personnes affectées par le cyclone Amphan, le plus puissant depuis plus d’une décennie dans le golfe du Bengale.

Des centaines de villages inondés, des cultures endommagées et des milliers de maisons détruites après le passage du cyclone Amphan qui a laissé jeudi des scènes de grande dévastation en Inde et au Bangladesh où il a fait au moins 95 morts, selon un dernier bilan.

Accompagné de pluies torrentielles et de rafales jusqu’à 185 km/h, le cyclone, qui a touché terre mercredi dans le Nord-Est de l’Inde et au Bangladesh, a causé également d’énormes dégâts aux infrastructures et des pertes des moyens de subsistance.

Les autorités de l’Etat indien d’Odisha ont déclaré que plus de 80% du réseau électrique est en cours de restauration tandis que les routes dans les quartiers durement frappés par le cyclone seraient déblayées dans les 24 à 48 heures prochaines.

Le Bangladesh a mis à l’abri 2,4 millions de personnes vivant dans des zones côtières. Dans l’Est de l’Inde, plus de 650.000 personnes ont été évacuées au Bengale-Occidental et dans l’Etat voisin d’Odisha.


En 1970, un demi-million de personnes avaient péri dans le cyclone Bhola. Le dernier cyclone particulièrement meurtrier, Sidr, avait fait 3.500 morts au Bangladesh en 2007.