ban600
credit agricol

Russie: L’opposant Alexeï Navalny écope de 30 jours de détention

Russie: L’opposant Alexeï Navalny écope de 30 jours de détention

Le principal opposant russe Alexeï Navalny a écopé, lundi à Moscou, de 30 jours de prison pour une manifestation non autorisée en janvier, organisée à deux semaines d'une vague de manifestations annoncée contre un projet de réforme des retraites.

Navalny "est reconnu coupable de violation de la loi en vertu de l'article 20.2 (violations répétées des dispositions sur l'organisation de manifestations publiques) et condamné à 30 jours de détention administrative", a déclaré le juge Alexeï Stekliev.

L'opposant, arrêté samedi dans son domicile moscovite et conduit à un poste de police, puis à l'hôpital, pour une légère blessure lors de son arrestation, a estimé que cette procédure "étrange" avait pour seul objectif de l'empêcher de participer aux préparatifs de la vague de protestation nationale contre la hausse de l'âge du départ à la retraite.

Son interpellation intervient dans le cadre du dossier ouvert après la manifestation du 28 janvier, durant laquelle Navalny avait appelé à boycotter l'élection présidentielle du 18 mars. Cependant, aucun procès n'avait été intenté à l'époque.

"En tant que citoyen russe, j'ai bien évidemment le droit d'organiser, de participer et d'appeler à des manifestations. Je le fais et continuerai de le faire", a lancé l'opposant, qui avait prévu d'organiser des manifestations dans de nombreuses villes russes le 9 septembre contre le très impopulaire projet de réforme du système de retraite.

Actuellement en lecture au Parlement, le projet de loi prévoit d'augmenter progressivement l'âge de départ à la retraite à 63 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, contre 55 et 60 actuellement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :