Signature à Rabat d’un mémorandum de coopération entre le Maroc et la Commission économique eurasienne

Le Maroc et la Commission économique eurasienne (CEE) ont procédé, jeudi à Rabat, à la signature d’un mémorandum de coopération économique dans le but de consolider les relations entre les deux parties.

“Ce mémorandum relatif à la coopération entre le Maroc et la CEE permettra de formaliser les relations entre les deux parties”, a indiqué la ministre de l’Intégration et de la macroéconomie au sein de la CEE, Tatyana Valovaya, à l’issue d’un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.

En vertu de cet accord, un groupe conjoint sera formé pour discuter des questions ayant trait à la coopération économique entre le Maroc et la CEE, a-t-elle ajouté, notant que la Communauté économique eurasiatique, qui regroupe la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Arménie et le Kirghizistan, constitue un marché de 180 millions de personnes.

Pour sa part, M. Bourita a relevé que la signature de cet accord s’inscrit dans le cadre de la diversification des partenariats entre le Maroc et les groupements régionaux, conformément aux Hautes orientations Royales.


Le Maroc qui entretient des relations bilatérales avec les pays de cet espace ambitionne désormais de renforcer ses exportations avec ce groupement économique, notamment dans le domaine agricole, a-t-il-souligné.

La CEE avait signé des partenariats avec d’autres pays à savoir Singapour, le Chili et le Pérou, ce qui démontre qu’elle voit en le Maroc un “partenaire crédible et une passerelle” vers l’Afrique et les autres régions avec lesquelles le Royaume entretient d’excellentes relations, a-t-il dit.

La CEE est l’un des projets majeurs d’intégration économique dans l’espace post-soviétique, visant à établir, d’une part, une vaste zone de libre circulation des biens, services, capitaux et travailleurs, et d’autre part, à harmoniser les politiques en matière d’industrie, de transports, d’énergie et d’agriculture.