Coup d’envoi de la 57è édition du Festival international de la Rose à parfum

Coup d’envoi de la 57è édition du Festival international de la Rose à parfum

Le coup d’envoi a été donné mercredi, à Kelaât M’Gouna (province de Tinghir) à la 57è édition du Festival international de la Rose à parfum, un événement placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Cette manifestation à caractère socio-économique et culturel, dont la cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, en présence du gouverneur de la province de Tinghir, Hassan Zitouni, et du directeur de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), Ibrahim Hafidi, en plus des professionnels de la région, vise à mettre en exergue les potentialités dont regorge la région, renforcer le rôle des acteurs de la filière de la rose, promouvoir la commercialisation des produits des petits agriculteurs et échanger et développer des partenariats entre parties prenantes.

Intervenant à cette occasion, M. Akhannouch a indiqué que la rose à parfum fait partie des importants produits de terroir de la région, saluant l’ouverture de la Maison de la Rose à parfum à Kelaat M’Gouna réalisée par le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, l’ANDZOA, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et les partenaires locaux, ce qui est de nature à contribuer à la promotion de ce produit de terroir.

Après avoir souligné que le musée de la rose à parfum relevant de cette Maison attirera Marocains et étrangers concernés par ce secteur ainsi que les spécialistes mondiaux des parfums, il a appelé à consentir davantage d’efforts pour préserver et développer ce produit de terroir, à travers l’extension des superficies consacrées à la rose et l’exploitation des potentialités de cette filière.

Le ministère a consenti d’énormes efforts dans la région de Ouarzazate, Zagora et Tinghir en investissant près de 2 milliards de DH dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), a-t-il précisé, mettant l’accent sur la nécessité d’octroyer davantage de moyens aux régions éloignées qui vivent des produits de terroir.

Le président de la commune de Kelaat M’Gouna, Hajj Madani Oumellouk, a salué l’implication effective de tous les partenaires dans la préparation de ce rendez-vous international, notant que l’agriculture représente un levier essentiel de l’économie nationale.

Il a en outre, exprimé sa disposition à soutenir ce salon pour garantir la réussite à ce festival annuel, qui évolue année après année.

Le président de la Chambre agricole de la région Draâ-Tafilalet, Abdelkrim Ait Lhaj, a fait observer pour sa part, que cette manifestation offre l’opportunité pour ressusciter certaines traditions ancestrales de la région et une occasion pour drainer les touristes vers cette ville réputée pour la production de la rose à parfum et le tourisme de montagne.

Lors de la cérémonie d’ouverture de ce festival, plusieurs conventions de partenariat ont été signées entre l’ANDZOA, la Province de Tinghir, l’Office régional de mise en valeur agricole de Ouarzazate, la Délégation provinciale de la santé de la province de Tinghir, la Direction provinciale de l’éducation nationale et de la formation professionnelle de la province de Tinghir et plusieurs communes territoriales de la province.

Ces conventions concernent la réalisation de projets dans les secteurs de la santé, l’enseignement, l’eau potable et l’électricité, l’agriculture, l’environnement et le secteur socio-économique.

Des certificats de mérite ont été également remis à la "meilleure cueilleuse de rose", "la meilleure unité de production", "la meilleure unité traditionnelle de production" ainsi que "la meilleure unité de valorisation de la rose à parfum".

Organisé jusqu’au 28 avril, sous le thème "la rose à parfum, un levier fort d’emploi et de la dynamique économique locale", le Salon de la Rose est un événement annuel destiné à mettre en valeur la Rose à parfum qui caractérise Kelaât M’Gouna et qui contribue au développement de la région en revitalisant son économie et en mettant en valeur les potentialités dont elle jouit.

Cette édition qui s’étend sur quatre jours prévoit une série d'activités, notamment des séminaires scientifiques et des tables rondes organisés par des chercheurs, universitaires et professionnels autour de divers sujets inhérents aux perspectives de développement de la filière de la Rose à parfum.

Le festival propose également diverses activités culturelles et artistiques mettant en valeur le patrimoine immatériel et humain de la région. Comme à l’accoutumée, un carnaval aux couleurs de la rose sera organisé en marge de l'élection de "la Reine de la rose 2019".

Pour rappel, le Maroc est le 3è producteur mondial de la rose à parfum.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :