Huawei déclare qu’il utilisera ses propres puces pour contrer l’interdiction américaine

Huawei

HiSilicon, filiale de Huawei, a déclaré vendredi qu’elle utilisera des “puces de secours” développées indépendamment durant des années pour faire face à l’embargo des Etats-Unis.

He Tingbo, président de HiSilicon, a indiqué dans une lettre interne au personnel que Huawei se préparait à un «scénario de survie dans des conditions extrêmes», alors que toutes les puces et technologies avancées des Etats-Unis deviennent impossibles à obtenir.

Le Bureau de l’industrie et de la sécurité du Département américain au commerce a mis Huawei et ses filiales sur une liste noire, ce qui a limité la vente ou le transfert des technologies américaines à la société.

→ Lire aussi : L’offensive US contre Huawei risque d’être préjudiciable aux compagnies américaines

Aujourd’hui, un choix historique doit être fait. Notre plan de sauvegarde sera mis en service officiellement“, selon la lettre.


Les nouveaux produits doivent avoir des solutions pour assurer l’indépendance technologique à l’avenir, dit la lettre.

Fondée en 2004, HiSilicon fournit des solutions de puces pour les communications sans fil, les appareils intelligents, les médias numériques et d’autres domaines.