RDC : La connexion internet et les sms rétablis après les manifestations anti-Kabila

Après les trois jours d’interruption décidée par le gouvernement, pour « des raisons de sécurité d’Etat », l’internet et les sms ont été rétablis sur l’ensemble du territoire national, en République démocratique du Congo (RDC),  dans la nuit du lundi à mardi.

Le rétablissement de la connexion internet et du système des sms a été annoncé le lundi par Emery Okundji, le ministre des Postes et Télécommunications de la RDC, et est intervenu, effectivement, après minuit, ce même jourLe samedi 30 décembre dernier, sur ordre du gouvernement, les opérateurs de téléphonie mobile avaient interrompu ces services « jusqu’à nouvel ordre », à la veille des marches anti-Kabila du dimanche. 

Lors de manifestations sévèrement réprimées par les forces de sécurité, les chrétiens catholiques congolais ont exigé l’application d’un accord de crise, signé un an plus tôt, entre la majorité et l’opposition sous l’égide des évêques catholiques. Huit personnes y ont perdu la vie. 

Le pays traverse une grave crise politique due au maintien au pouvoir du président actuel, dont le second mandat est arrivé à terme, le 20 décembre 2016. Des élections présidentielles devant élire le successeur de Joseph Kabila devraient se tenir le 23 décembre 2018, mais des partis d’opposition et des mouvements citoyens congolais souhaitent une transition sans Kabila, qu’ils veulent forcer à la démission.