Syrie: 26 morts dans des raids contre l’ex-branche d’Al-Qaïda à Idleb

Des raids ont visé mardi à l’aube plusieurs sièges de l’ex-branche d’Al-Qaïda dans la ville d’Idleb, dans la nord-ouest de la Syrie, causant la mort de 26 personnes, dont 10 civils, a affirmé une ONG.

“Dix raids menés par des avions de la coalition conduite par les Etats-Unis ou par des avions russes, ont visé mardi à l’aube à Idleb des sièges de Fateh al-Cham (ancienne branche syrienne d’Al-Qaïda) et leurs environs, causant la morts de 26 personnes, dont dix civils en majorité des femmes”, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

“Des personnes se trouvent toujours sous les décombres”, a ajouté l’OSDH.

Le 21 janvier, un bombardement américain avait tué plus de 100 combattants d’Al-Qaïda en Syrie dans un “camp d’entraînement” de la province d’Idleb, selon le Pentagone.


Le responsable du Pentagone avait affirmé à l’AFP que les combattants tués appartenaient bien “au noyau dur d’Al-Qaïda”.

Les frappes américaines en Syrie se sont longtemps concentrées sur le groupe Etat islamique.

Mais depuis quelques mois, les frappes visant Al-Qaïda -ou Fateh-al-Cham, selon des sources syriennes – se sont multipliées.

La province d’Idleb est en grande majorité aux mains de Fateh al-Cham, allié à plusieurs puissants groupes rebelles syriens.