ban600

Une année de rayonnement du programme Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit

Une année de rayonnement du programme Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit

La province d’Al Hoceima a vécu, au cours de l’année 2018, une dynamique inédite visant la réalisation des projets inscrits dans le cadre du programme “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”; une année où ces projets de développement ont illuminé les coins et recoins de cette province surplombant la Méditerranée.

Grâce à un suivi méticuleux de l’ensemble des projets de ce programme, la province est aujourd’hui un chantier à ciel ouvert, mobilisant tous les acteurs à travers des visites du terrain par les responsables des départements centraux et régionaux pour s’enquérir de l’état d’avancement des programmes sectoriels, en exécution des Hautes Instructions Royales appelant à prendre les mesures organisationnelles et juridiques requises pour améliorer la gouvernance administrative et territoriale, et à interagir positivement avec les revendications légitimes des citoyens, dans le cadre du respect des lois en vigueur et des règles de l’Etat de droit.

Cette dynamique a permis de faire avancer les projets de ce programme colossal à près de 95% à fin juin dernier, avec l’engagement des différents départements de mobiliser plus de 5,549 milliards de dirhams (MMDH) d’un total de 6,5 MMDH prévus pour le programme, tout en promettant d’honorer leurs engagements dans les délais impartis selon les caractéristiques demandées, et suivant une répartition “équitable” entre les milieux rural et urbain pour réduire les disparités au sein de la province.

Les efforts consentis par les autorités publiques, dans ce sens, reflètent de manière palpable la sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure cette région. En effet, 804 projets ont été programmés dans les différents domaines, avec un focus sur les services de base et sur le soutien aux populations précaires, tout en renforçant les infrastructures et l’attractivité économique de la province.

L’intervention Royale, survenue après le constat d’un ralentissement au niveau de l’exécution de plusieurs projets du programme, a donné un nouvel élan à la dynamique de développement que la province a vécue tout au long de l’année dernière, ce que les chiffres viennent conforter.

Ainsi, dans le domaine de la santé, des efforts colossaux ont été déployés pour améliorer les services offerts aux citoyens dans les milieux ruraux et urbains. Quelque 441 millions de dirhams (MDH) ont été mobilisés pour la construction d’un centre hospitalier provincial, la création de cinq nouveaux centres de santé, la réhabilitation de 28 autres, et l’aménagement et l’équipement du centre régional d’oncologie d’Al Hoceima.

Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit est aussi à même de résoudre définitivement le problème de l’approvisionnement en eau potable après l’achèvement des projets en cours. Ces projet, ayant nécessité un coût de 900 MDH, visent à renforcer le raccordement des régions urbaines et rurales au réseau d’eau potable et d’assainissement liquide, avec la construction prochaine d’une station de dessalement de l’eau de mer, et la réhabilitation de l’exploitation des nappes aquifères de Ghiss et Nekor, outre le soutien à l’approvisionnement du monde rural en eau à partir du barrage de Bouhouda dans la province de Taounate.

La province d’Al Hoceima affiche, par conséquent, l’un des taux les plus élevés d’électrification au niveau national. En effet, le programme a relevé ce taux à 99,95% grâce au projet ciblant 23 douars répartis sur 12 communes rurales.

→ Lire aussi : Tétouan: Vers la création du premier musée commercial dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Le secteur de l’éducation n’est pas en reste. “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit” a consacré une enveloppe budgétaire de 400 MDH, jusqu'à fin 2019, au financement de 324 projets de construction d’écoles primaires, de collèges, de lycées et de lycées qualifiants, outre la création d’école communales et la réfection de plusieurs établissements scolaires dans la province.

Dans le domaine agricole, ce sont 115 projets qui ont été programmés pour un investissement global de 325 MDH, et qui se trouvent à un stade très avancé. Ils concernent la plantation d’arbres fruitiers (8 700 ha), la réalisation de 100 km de réseaux d'irrigation et la construction de 100 km de circuits ruraux.

Les projets culturels inscrits dans le cadre du programme, réalisés en partenariat avec le ministère de l’Intérieur pour un budget de près de 82 MDH, visent à préserver et à valoriser le patrimoine culturel, considéré comme étant un levier de développement socio-économique.

Sur le plan environnemental, deux projets structurants portant sur la gestion des déchets solides ont été lancés pour un investissement de plus de 84 MDH pour réhabiliter la décharge publique de la ville d’Al Hoceima (située dans le territoire de la commune d’Ajdir), et celle située à Targuist et ce, dans l’objectif de poursuivre la lutte contre les décharges illégales.

Le programme accorde une importance particulière aux infrastructures sportives, avec la construction de près de la moitié des 68 terrains de proximité programmés, et le lancement du championnat d’Al Manara auquel participent 11 000 sportifs. Pour les sports d’élite, les travaux avancent à grands pas pour la construction d’une cité sportive regroupant le grand stade d'Al Hoceima, d'une capacité d'accueil allant jusqu'à 35.000 spectateurs, d’une piscine olympique et d’une salle couverte multisports.

Ces chiffres confirment que le programme Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit est de nature à ériger la province d’Al Hoceima en un véritable pôle économique, comme l’avait affirmé le président de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Morro, qui a souligné, lors d’une rencontre sur les enjeux économiques de la province, que le programme “soutient le développement local et améliore l’accès des habitants aux services sociaux (tout en) encourageant les investissements et la création d’emploi”.

Adoptant une philosophie holistique, le programme Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit aura, à terme, et sans nul doute un impact réel sur le quotidien des habitants de la province, après avoir jeté les bases d’un développement économique et social accéléré, et érigé les fondements d’une gouvernance locale basée sur la reddition des comptes et qui place l’Homme au centre des objectifs de développement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :