Nouveau drame de l’immigration clandestine dans la Manche : au moins quatre morts dont deux enfants

l’immigration clandestine

Nouveau drame de l’immigration clandestine dans la Manche: au moins quatre personnes, dont deux enfants, ont perdu la vie, mardi, après le naufrage d’une embarcation partie de France pour les côtes anglaises, selon un bilan encore provisoire des autorités françaises.

Des migrants, des Iraniens selon les premiers éléments, tentaient de gagner la Grande-Bretagne lorsque leur embarcation a chaviré dans la commune de Loon-Plage, près de Dunkerque. Une femme et deux enfants de 5 et 8 ans font partie des victimes, selon les mêmes sources. Un peu plus tôt dans la journée un homme avait été découvert noyé.

Quinze autres personnes ont par ailleurs été secourues et les recherches se poursuivaient dans la soirée.

→ Lire aussi : IMMIGRATION CLANDESTINE : ARRESTATION DE DEUX PASSEURS ALGÉRIENS EN ESPAGNE

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait émis lundi un appel à la vigilance en raison de conditions météorologiques difficiles à partir de ce mardi et jusqu’à vendredi.


Une enquête a été ouverte et confiée à la Police des frontières, pour des qualificatifs d’homicide et blessures involontaires, a indiqué le parquet.

Des migrants prennent régulièrement la mer sur les plages du nord de la France pour tenter de rejoindre clandestinement la Grande-Bretagne.

Ce drame porte à sept le nombre de migrants décédés lors d’une traversée illégale de la Manche depuis le début de l’année 2020, selon des chiffres officiels, après quatre décès enregistrés en 2019.

( Avec MAP )