ban600
credit agricol

Programme national des déchets ménagers: le taux de traitement atteint 62,44% à fin septembre

Programme national des déchets ménagers: le taux de traitement atteint 62,44% à fin septembre

Le taux de traitement des déchets dans les centres d'enfouissement et de valorisation et les décharges contrôlées a atteint 62,44% du total des déchets produits dans les neuf premiers mois de 2018, contre 10% avant 2008, grâce à la mise en œuvre du programme national des déchets ménagers, a indiqué mercredi la secrétaire d’État chargée du développement durable, Nezha El Ouafi.

En réponse à une question sur "la problématique des décharges" lors de la séance des questions orales à la Chambres des conseillers, El Ouafi a précisé que ce programme a permis une collecte professionnelle de 85,2% des déchets dans les centres urbains, contre 44% avant 2008.

Au titre des années 2018 et 2019, il sera procédé à la réalisation de 17 centres d’enfouissement et de valorisation à Kénitra, Souk Larbaa, Tetouan, Targuiste, Essaouira, El Hajeb, Tantan, Rhamna, Taza, Larache, Sidi Kacem, Settat, Chtouka Ait Baha, Ouazzane, Sidi-Ifni, Sefrou et Casablanca, a-t-elle ajouté.

→ Lire aussi : Déchets ménagers : Le Maroc table sur un taux de traitement de 81 %

Au programme figurent également la réhabilitation de décharges à Boujdour, Azzmour, Tlat Ighoud, Settat, Tanger, Tetouan, Targuiste et Taourirte ainsi que le traitement par compression des déchets à Oum Azza (Rabat), Fès, Berkane et Fnideq.

En outre, 22 décharges contrôlées seront transformées en centres d’enfouissement et de valorisation, permettant ainsi la création de 1.000 postes d'emploi, alors que les décharges non-contrôlées au niveau des régions abritant des centres d'enfouissement seront réhabilitées ou fermées. Le secrétariat d’État prévoit aussi de réhabiliter 49 décharges sauvages dans la perspective de réaliser 50 centres à l'horizon 2021 pour une meilleure transition vers l'économie verte.

El Ouafi a rappelé l'adoption d'une vision intégrée en partenariat avec le ministère de l'intérieur en 2007 dans le cadre du programme national des déchets ménagers dans l'objectif d'accélérer la cadence de réalisation des projets envisagés, compte tenu des plans directeurs provinciaux de gestion des déchets ménagers.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :